Échecs & Stratégie: Echecs : la finale de l'année 2016

CHOISISSEZ LES BONS LIVRES POUR PROGRESSER AUX ÉCHECS

Comment choisir un bon livre d’échecs pour débuter ou progresser parmi l'offre pléthorique? Cela résulte d'une bonne adéquation entre l'âge et le niveau de jeu du lecteur pour bien assimiler les idées, et la pédagogie de l'auteur pour maintenir son intérêt jusqu'à la fin.


Going Back To My Roots - Synapson (feat. Tessa B)

vendredi 13 janvier 2017

Echecs : la finale de l'année 2016

MAGNUS CARLSEN DONNE UNE LECON DE STRATEGIE A KRAMNIK

Le site de référence Chessbase vient de révéler la finale plébiscitée par ses lecteurs pour l'année 2016

La finale de l'année 2016 - Photo © Chess & Strategy

Il s'agit de la finale de la partie d'échecs disputée entre Magnus Carlsen et Vladimir Kramnik au 4ème Norway Chess de Stavanger.

Après avoir joué le coup de l'année 2016 face à Sergey Karjakin à New York en finale du championnat du monde, le champion du monde Magnus Carlsen récidive et remporte aussi la palme de la plus belle finale de l'année 2016.

Contre Vladimir Kramnik, le Norvégien a débuté par une récitation théorique : après un rapide échange des Dames dans une ligne archi-connue du Gambit Dame refusé, Magnus Carlsen a fait étalage de son talent de stratège en finale. Il a montré sur l'échiquier à son adversaire comment exploiter les cases faibles (f5!) et gagné par ce qu'on appelle une domination de pièces en finale.

Rejouer ci-dessous cette magnifique partie de Magnus Carlsen avec les analyses du grand maître Mihail Marin.

Pour aller plus loin et progresser en stratégie échiquéenne.

Nous vous conseillons l’étude du livre du grand maître international Adrian Mikhalchishin, l'un des meilleur entraîneur du monde : Magnus Carlsen l'ascension d'un prodige dans lequel vous retrouverez 72 de ses meilleures parties d'échecs analysées minutieusement. Nous vous recommandons de rejouer les parties du Mozart des échecs avec un cache pour deviner un à un les coups de Carlsen. Un moyen classique de s'entraîner.


Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales