Échecs & Stratégie: Jouez à la question du mercredi sur les échecs

CHOISISSEZ LES BONS LIVRES POUR PROGRESSER AUX ÉCHECS

Comment choisir un bon livre d’échecs pour débuter ou progresser parmi l'offre pléthorique? Cela résulte d'une bonne adéquation entre l'âge et le niveau de jeu du lecteur pour bien assimiler les idées, et la pédagogie de l'auteur pour maintenir son intérêt jusqu'à la fin.


Going Back To My Roots - Synapson (feat. Tessa B)

mercredi 22 février 2017

Jouez à la question du mercredi sur les échecs

SAURIEZ-VOUS CITER LE PATRONYME DE CE JOUEUR D'ECHECS ?

Jouez à la question du mercredi sur les échecs

Ce champion d'échecs américain tient dans ses bras Elisabeth, la fille de sa soeur Joan Targ qui lui donna le virus des échecs - Photo 1962

Né le 9 mars 1943 à Chicago aux États-Unis et mort le 17 janvier 2008 à Reykjavik en Islande, ce joueur d'échecs américain, naturalisé islandais en 2005 a été champion des États-Unis à quatorze ans en 1957-1958. Il devint champion du monde en 1972 en remportant, sur fond de guerre froide, le « match du siècle » à Reykjavik contre le Soviétique Boris Spassky.

Il contribua de façon décisive, par ses revendications lors des tournois, à l'amélioration de la condition de joueur d'échecs professionnel, tant du point de vue financier que de l'organisation matérielle des tournois.

La légende de ses débuts aux échecs

Un jour de 1949, Joan, pour distraire son petit frère, lui acheta un Monopoly, un jacquet et un jeu d'échecs au bazar du coin. Les deux enfants apprirent seuls les règles à l'aide du feuillet joint au jeu. Ce n'était au début qu'un jeu comme les autres. Néanmoins, la lecture d'un livre contenant des parties d'échecs pendant les vacances changea la donne. Regina, sa mère, a raconté que lorsqu'il lisait ce livre, il était inutile d'essayer de lui adresser la parole.

PARTICIPEZ A NOTRE JEU HEBDOMADAIRE

Envoyez-nous votre proposition par mail avant ce samedi à 8 heures du matin pour gagner la Palme d'Or Chess & Strategy. Bonne chance à tous!


UN NOUVEL INDICE POUR VOUS AIDER

Une vie pleine d'échecs

Après s'être retiré de toutes les compétitions en 1972, il disputa en 1992, à Sveti Stefan et à Belgrade, pendant les guerres de Yougoslavie, un match revanche contre son adversaire de 1972, Boris Spassky, en violation de l'embargo proclamé par le département d'État américain. Menacé de poursuites par son pays, il termina sa vie en exil, d'abord en Hongrie, puis au Japon, de janvier 2000 à mars 2005, et enfin en Islande, de 2005 à 2008. (Source Wikipedia)

Gagnez la Palme d'or des échecs de Chess & Strategy !

N'hésitez pas à recommander Chess & Strategy auprès de vos amis, qu'ils soient amateurs d'échecs, de musique, de cinéma ou encore de littérature.

Retrouvez toutes nos questions people du mercredi.

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales