Échecs & Stratégie: Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs !

mardi 2 mai 2017

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs !

CHESSTIPS, VOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE GRATUITE !

Les Blancs matent en 3 coups ! -> Votre newsletter ChessTips

La Caro-Kann est une défense qui a la réputation d’être solide. Elle consiste à lutter contre le pion e4 en contre-attaquant sur cases blanches par …d5, comme dans la défense Française. Si elle abandonne ensuite le centre par …d5xe4, contrairement à ce qui se passe dans la défense Française, elle résout en revanche le problème du Fou c8 par un développement en f5.

L'analyse complète de la partie d'échecs entre Georges Koltanowski et Arthur Dunkelblum, jouée à Anvers en 1923

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs ! - Photo © Chess & Strategy

1.e4 c6 2.d4 d5 La défense Caro-Kann

3.Cc3 dxe4 4.Cxe4 Ff5 5.Fd3 Dxd4 6.Cf3 Dd8 7.De2 Cf6 8.Cxf6+ gxf6 9.Fxf5 Da5+ 10.Fd2 Dxf5 11.0-0-0 De6 12.Dd3 Dxa2?? [Diagramme]

Les Noirs sont pris de folie boulimique. Je vous accorde qu'ils n'ont pas capturé en a2 pour confisquer un second pion, mais parce qu'ils pensaient désorganiser ainsi les Blancs. Cependant il valait mieux laisser trainer cette possibilité à l'état de menace, et poursuivre par 12...Cd7.

Retenant à grand peine le sourire satisfait qui ne demande qu'à s'épanouir sur votre visage, vous jouez maintenant ce type de coup que les commentateurs du siècle passé qualifiaient sans peur du ridicule de " coup de tonnerre dans un ciel serein ".

Ayez la bonté de préciser par quel coup les Blancs obtinrent l’avantage décisif dans cette partie ? A vous de jouer avec les Blancs !

La solution: 13.Dd8+!! Un magnifique sacrifice de Dame. 13...Rxd8 14.Fa5+ Rc8 [14...Re8 ne changeait rien à l'affaire 15.Td8#] 15.Td8# 1-0

Notre conseil : L’homme, incapable d’analyser aussi vite qu’un ordinateur, compense cette lacune en suivant des principes généraux établis après des siècles d’expérience et des millions de parties jouées. En situation de retard de développement, ces règles disposent qu’il faut avant tout mobiliser ses troupes et mettre son Roi en sureté : il est notamment interdit d’ouvrir le jeu ou d’aller à la chasse au pion. Dunkelblum savait tout cela, bien sûr, et crut avoir affaire à une exception. Mais, comme son nom l’indique, l’exception doit rester de par sa nature même – euh… comment dirais-je, exceptionnelle ! Dans le doute, mieux vaut suivre les préceptes de la sagesse échiquéenne

Pour aller plus loin : Nous vous conseillons l’étude du livre de Frank Lohéac-Ammoun : Echec et Mat, de l'initiation à la maîtrise

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales