Échecs & Stratégie: La France médaille d'argent aux mondiaux vétérans

mardi 9 mai 2017

La France médaille d'argent aux mondiaux vétérans

L’équipe de France vétérans brille au championnat du monde par équipes d'échecs du 24 avril au 2 mai 2017 à Hersonissos en Crète

Pour la première fois la France alignait une équipe dans cette compétition qui chaque année prend de l’ampleur. Il manque encore beaucoup de pays de l’Est notamment, mais l’ouverture à des équipes régionales ou regroupant des amateurs assure un succès et un beau spectacle, acharné et convivial.

La France médaille d'argent aux Championnat du monde vétérans - Photo © Antoine Canonne

Les 5 joueurs français totalisent 10 titres de champion de France - Photo et compte rendu © Antoine Canonne, capitaine de l'équipe de France.

Notre quadruple champion du monde vétéran Anatoli Vaisser est au 1er échiquier, suivi de Sharif, Seret, Giffard et Letzelter. L’ordre non modifiable, le rôle du capitaine est de préserver ses joueurs de la fatigue en alternant les jours de repos, en assurant l’intendance et l’excellente ambiance.

Ronde 1 contre le Danemark, Vaisser au repos. Gaffe dans une bonne position de Sharif, compensée par deux gains de Seret et Letzelter. Cette équipe montre sa qualité : joueurs solidaires et complémentaires. (2,5-1,5)

Ronde 2 contre l’Angleterre : Sharif au repos, Vaisser qui annule contre le solide Stebbings, et Seret et Giffard assurent la victoire (3-1)

Ronde 3 contre Israël : un match difficile malgré le score final 3,5-0,5 Birnboim perd au temps malgré l’incrément de 30 secondes et un 40°coup évident à jouer (a1 :D) Incroyable de la part d’un joueur expérimenté. Y avait il ou non perpétuel d’Anatoli…il semble que non. Seret et Giffard concluent brillamment des parties pourtant difficiles. Ca y est notre « diesel » est lancé, le moral de l’équipe est excellent, nous pouvons aller loin !

Ronde 4 contre l’Allemagne : match solide gagné 3,5-0,5 avec des buts de Vaisser, Sharif et Letzelter. Seret en profite pour visiter les environs (Agios Nicolaos est une jolie ville de bord de mer, et les ruines dans les collines méritent le détour)

Ronde 5 : le gros match contre les russes. Malheureusement Anatoli est indisposé depuis le matin. Il est décidé de ne pas prendre de risques sur son échiquier. En face c’est le légendaire Svechnikov ! Match longtemps équilibré mais Giffard et Seret s’inclinent pour une défaite 1-3

Ronde 6 contre la Suède : jamais simple de retourner au combat après une défaite, et l’adversaire est coriace (les Suédois seront médaille de bronze) Letzelter et Vaisser scorent pour une victoire 2,5-1,5

Ronde 7 contre l’Autriche : étonnants et combatifs Autrichiens qui annulent 2-2. Le but de Giffard notre sauveur a été dignement fêté.

Ronde 8 contre le Steiermark (STYRIE, province Autrichienne) Ce n’est pas une « petite » équipe : ils viennent de battre l’Allemagne. Nos joueurs sont sérieux et dans un bon jour : le 4-0 nous assure la médaille d’argent une ronde avant la fin.

Ronde 9 contre Suède2, Vaisser au repos, et « dring » téléphone 1 Seret 0, mais Sharif et Giffard scorent pour une victoire 2,5-1,5 pour l’honneur.

L’an prochain, à DRESDEN en Allemagne, il y aura certainement plus d’équipes de l’Est. Mais nous serons face à cette équipe russe, et qui sait…après l’argent ce sera peut être l’or !

Pour en savoir plus : Le site officiel

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales