Échecs & Stratégie: Jouez à la question du mercredi sur les échecs

mercredi 14 juin 2017

Jouez à la question du mercredi sur les échecs

Quel est le patronyme de ce joueur d'échecs, papyrologue et écrivain allemand finaliste des candidats à Merano face à Kortchnoï en 1980 ?

Jouez à la question du mercredi sur les échecs - Photo © Chess & Strategy

Né en 1948 à Cologne en Allemagne ce joueur d'échecs reçut le titre de maître international en 1969 et celui de grand maître international en 1970. Il était considéré comme le meilleur joueur allemand depuis Emanuel Lasker, second champion du monde de l'Histoire.

Il est sans conteste le plus énigmatique des joueurs de haut niveau des années 1970 et 1980. Son parcours est atypique car il ne considérait pas les échecs comme une profession ou une occupation à plein temps. Son intérêt principal était orienté vers la philologie, l'étude des langues finno-ougriennes et particulièrement du finnois. Il parle plusieurs langues et officie occasionnellement en qualité de traducteur.

Son père lui enseigna les règles du jeu quand il avait cinq ans. En 1957, il l'inscrivit au club de Cologne avec lequel il participa en 1961 au championnat d'Allemagne par équipes. Puis le jeune surdoué des échecs devint champion d'Allemagne junior en 1963 et 1964. Il n'éprouvait pas une grande motivation pour l'obtention du titre de champion d'Allemagne. Il le remporta cependant à deux reprises : en 1967, à seize ans, ex æquo avec Hans Besser et en 1999 quand il occupa seul la 1ère place.

PARTICIPEZ A NOTRE JEU HEBDOMADAIRE

Envoyez-nous votre proposition par mail avant ce samedi à 8 heures du matin pour gagner la Palme d'Or Chess & Strategy. Bonne chance à tous!


UN NOUVEL INDICE POUR VOUS AIDER

Finaliste des candidats à Merano en 1980

En finale, il rencontra Viktor Kortchnoï à Merano. Après six parties, Hübner menait d'un point (+2 -1 =3), mais, au cours de la 7e partie, dans une finale équilibrée, il ne vit pas la possibilité d'une fourchette du cavalier adverse, perdit une tour et dut abandonner. Choqué par cette défaite, il perdit aussi la 8e. Il abandonna le match après l'ajournement des 9e et 10e parties qui demeurèrent inachevées, laissant ainsi Kortchnoï aller défier Anatoli Karpov. (Source : Wikipedia)

Gagnez la Palme d'or des échecs de Chess & Strategy !

N'hésitez pas à recommander Chess & Strategy auprès de vos amis, qu'ils soient amateurs d'échecs, de musique, de cinéma ou encore de littérature.

Retrouvez toutes nos questions people du mercredi.

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales