Échecs & Stratégie: Echecs : Garry Kasparov reprend un coup

samedi 8 juillet 2017

Echecs : Garry Kasparov reprend un coup

Retour sur un moment amusant de la carrière de l'ancien champion du monde d'échecs Garry Kasparov en 2016 à Saint-Louis

Douze ans après son retrait des compétitions officielles, l'Ogre de Bakou, vient d'annoncer qu'il rejouera le tournoi de parties rapides de Saint-Louis aux États-Unis, du 14 au 19 août. Il sera opposé à la fine fleur des grands maîtres actuels qu'il a rencontré en parties ultra-rapide l'an dernier.

30 ans après la fameuse main de Maradona au football en 1986, la main de Kasparov aux échecs en 2016 !

Au 26ème coup, Kasparov saisit son cavalier pour le placer en b4 mais au moment d'appuyer sur la pendule, le Russe s'aperçoit que ce coup perd la partie. Kasparov se ravise alors, avant de le poser définitivement son cavalier en f4. Oeillades réciproques puis, très fair play, l'Américain Nakamura ne dira rien. La partie se soldera par la nulle.

La partie de blitz entre Hikaru Nakamura et Garry Kasparov

Le retour de Kasparov au plus haut niveau est certainement motivé par sa volonté de promouvoir les échecs aux États-Unis, où il vit. Si Kasparov, à 54 ans, est encore capable de donner la leçon à des «petits jeunes» élevés au biberon informatique, cet exploit donnera un formidable coup de fouet à sa croisade pédagogique. Mais l'Ogre de Bakou sait qu'il peut perdre beaucoup de son prestige en se mesurant à des prodiges surentraînés.

Sa passion pour le jeu a semble-t-il été plus forte, comme il l'a avoué à la presse américaine: «J'aime éperdument le roi des jeux. Je sais qu'à Saint Louis je ne serai peut-être qu'un outsider mais je donnerai comme toujours devant l'échiquier le meilleur de moi-même.»

Pour en savoir plus : Le site officiel

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales