Échecs & Stratégie: Jouez à la question du mercredi sur les échecs

mercredi 2 août 2017

Jouez à la question du mercredi sur les échecs

Qui est ce grand maître international arménien opposé à Bobby Fischer à Belgrade en 1970 dans le match URSS vs Reste du monde ?

Jouez à la question du mercredi sur les échecs - Photo © Chess & Strategy

On le voit sur cette photo prise en 1970 à Belgrade, lors du match URSS vs Reste du monde, au deuxième échiquier de l'URSS opposé à Bobby Fischer. Il perdit leur match individuel 1 à 3 (+0 -2 =2). L'URSS s'imposa face au reste du monde 20,5 à 19,5. Chaque participant reçut une prime de 400 dollars américains. Bobby Fischer gagna une voiture en tant qu'auteur du meilleur résultat de l'équipe du Reste du monde.

Né de parents arméniens en 1929 à Tbilissi en république socialiste soviétique de Géorgie (URSS), ce joueur talentueux obtint le titre de grand maître international en 1952 et fut le champion du monde d'échecs de 1963 à 1969. En juillet 1984, lors du match revanche à Londres, malade, il fut remplacé par Iouri Razouvaïev. Petrossian mourut un mois après à Moscou.

L'art de la prophylaxie aux échecs

Il envisageait des possibilités d'attaque pour son adversaire avant même qu'il n'ait l'idée d'attaquer ! Dans de nombreuses parties d’échecs, il parait se contenter de renvoyer la balle sans forcer le résultat. Mais ce joueur d'échecs rusé trouve constamment des coups, innocents en apparence, qui accablent peu à peu son adversaire. Il joue pour le gain sans prendre de risques inutiles. Cette technique essentiellement défensive a pour vertu, quand elle ne réussit pas complètement, de conduire au moins à la nullité.

PARTICIPEZ A NOTRE JEU HEBDOMADAIRE

Envoyez-nous votre proposition par mail avant ce samedi à 8 heures du matin pour gagner la Palme d'Or Chess & Strategy. Bonne chance à tous!


UN NOUVEL INDICE POUR VOUS AIDER

Activités de rédacteur dans des revues d'échecs

Il fut rédacteur de la revue mensuelle Chakhmatnaïa Moskva de 1963 à 1966. De 1968 à 1977, il occupa le poste de rédacteur en chef du célèbre hebdomadaire échiquéen soviétique 64. Il en fut démis après sa défaite contre le dissident Viktor Kortchnoï au cours des matchs des candidats à Barga en Toscane en 1977. (Source : Wikipedia).

Gagnez la Palme d'or des échecs de Chess & Strategy !

N'hésitez pas à recommander Chess & Strategy auprès de vos amis, qu'ils soient amateurs d'échecs, de musique, de cinéma ou encore de littérature.

Retrouvez toutes nos questions people du mercredi.

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales