Échecs & Stratégie: Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs !

lundi 20 novembre 2017

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs !

Découvrez CHESSTIPS, votre newsletter hebdomadaire gratuite sur les échecs avec un exercice et sa solution, à partager entre amis !

La partie modèle de Zukertort -> Voir notre dernier Tip

Place aujourd'hui à une magnifique victoire de Johannes Zukertort face à l'Anglais Joseph Blackburne au tournoi international de Londres en 1883.

Prix de beauté : Les Blancs jouent et gagnent

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs ! - Photo © Chess & Strategy

A vous de trouver comment. Quel est le coup blanc le plus précis pour s’imposer ? La solution ci-dessous.

Zukertort est né en 1842 à Lublin et décédé en 1888 à Londres. Ce joueur d'échecs polonais disputa et perdit le premier championnat du monde d'échecs en 1886 face à Steinitz.

Johannes Zukertort, qui devint tout d'abord docteur en médecine, était un pianiste de grand talent et parlait couramment une dizaine de langues. Extrêmement cultivé, il fit ses études au fameux Maria-Magdalenen-Gymnasium de Breslau, puis devint pensionnaire de l’université de Breslau quand il apprit à jouer aux échecs à l'âge de vingt ans ; dès lors plus rien d'autre n'exista pour lui.

Pendant la Guerre franco-prussienne de 1870, il servit comme officier dans un régiment d'infanterie, où il avait la réputation de loger une balle de pistolet dans un as de jeu de cartes à quinze pas ! Il fut d'ailleurs décoré pour avoir été le seul officier survivant de son régiment lors de la célèbre bataille de Gravelotte en Lorraine.

Revenu à la vie civile, Zukertort fit la connaissance d'Adolf Anderssen qui lui prodigua ses leçons, et ses progrès furent fulgurants. Ayant vaincu son maître, il commença par remporter des tournois puis, beaucoup trop confiant, il lança un défi à Wilhelm Steinitz qui le mit en déroute (Londres - 1872 / -7 +1 =4).

Nullement démoralisé, Zukertort continua sa vie de bohème des échecs en changeant plusieurs fois de nationalité et en collectionnant les victoires en tournois européens : Cologne 1877, Paris 1878, Londres 1883 et Londres 1887. Il affronta aussi en matches quelques grands joueurs d'Europe qu'il battit tous. Convaincu qu'il pouvait enfin rencontrer et vaincre Steinitz, devenu son ennemi juré, il renouvela son défi en 1886.

Le match au sommet, considéré comme le premier championnat du monde officiel des échecs, se déroula aux États-Unis et Zukertort fut bien près de réaliser le rêve de toute sa vie. Mais alors qu'il menait le match, Steinitz réussit à le rejoindre petit-à-petit, puis le battit cruellement dans les deux dernières parties. Zukertort, semble-t-il, ne se releva pas de cette défaite cuisante (5+ 10- 5=) ; il mourut deux ans plus tard, ayant complètement changé, donnant l'image d'un homme défait, au moral brisé. (source Wikipedia)

La solution sur un échiquier dynamique

La solution : la déviation Db4!! est fatale au monarque noir

Pour aller plus loin : Nous vous conseillons l’étude du livre d’Emmanuel Neiman : L'oeil tactique : l'entraînement à la combinaison

Pour vous abonner et découvrir Chesstips rendez-vous sur le site chesstips.fr. En trois clics, vous recevrez vos premiers tips !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales