News sur les échecs | Jouer aux échecs en ligne: Jouez à la question du mercredi sur les échecs

mercredi 27 décembre 2017

Jouez à la question du mercredi sur les échecs

Quel est le nom de cette joueuse chinoise posant des fleurs sur la tombe de Bobby Fischer, le champion du monde d'échecs 1972 ?

Jouez à la question du mercredi sur les échecs

Né le 27 février 1994 dans la province du Jiangsu, cette joueuse d'échecs chinoise obtient le titre de Grand maître international en 2008, à l'âge de 14 ans et 6 mois, puis devient championne du monde d'échecs en 2010, ce qui en fait la plus jeune femme à avoir obtenu ces deux titres.

Elle conserve sa couronne mondiale en 2011, mais perd son titre en 2012 au profit d'Anna Ushenina, avant de lui reprendre en septembre 2013 en la battant très facilement en match, sur le score de 5,5 à 1,5 (+4 =3). En 2015, elle est absente du championnat du monde féminin, le titre revient à Mariya Muzytchuk qui l'affronte en 2016 pour le titre mondial. La Chinoise récupère son titre sur la marque de 6 à 3 (+3 =6).

Mais, en mai 2016, elle indique dans une interview qu'elle quitte le cycle de qualification du championnat du monde féminin d'échecs, n'étant pas d’accord avec le système employé. Le système actuel, un tournoi à élimination directe, trop aléatoire selon elle, permet le gain du titre de championne du monde sans match avec la championne en titre, celle-ci remettant en jeu son titre automatiquement, ce qu'elle ne trouve pas juste.

PARTICIPEZ A NOTRE JEU HEBDOMADAIRE

Envoyez-nous votre proposition par mail avant ce samedi à 8 heures du matin pour gagner la Palme d'Or Chess & Strategy. Bonne chance à tous!


UN NOUVEL INDICE POUR VOUS AIDER

Le clash du festival de Gibraltar 2017

Le 2 février 2017, lors du 15e Festival d'échecs de Gibraltar, elle arrive 25 minutes après le début de la 10e et dernière ronde. Elle saborde ensuite sa partie contre le grand maître indien Lalith Babu, perdant en cinq coup seulement, en jouant : 1.g4 d5 2.f3 e5 3.d3 Dh4+ 4.Rd2 h5 5.h3 hxg4 0-1. Après la partie, elle indique en interview que son comportement est une manière de protester contre les appariements du tournoi, qui l'ont fait jouer sept parties sur dix contre des femmes (ce qui est une fréquence assez inhabituelle pour un tournoi mixte). Elle indique également en avoir parlé aux organisateurs deux jours auparavant, apparemment sans changement. Elle s'excuse ensuite auprès des joueurs d'échecs, de ses fans et de ceux qui suivent les Masters de Gibraltar. (source Wikipedia)

Gagnez la Palme d'or des échecs de Chess & Strategy !

N'hésitez pas à recommander Chess & Strategy auprès de vos amis, qu'ils soient amateurs d'échecs, de musique, de cinéma ou encore de littérature.

Retrouvez toutes nos questions people du mercredi.

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2018 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales