News sur les échecs | Jouer aux échecs en ligne: Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs !

dimanche 9 septembre 2018

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs !

Découvrez CHESSTIPS, votre newsletter hebdomadaire gratuite sur les échecs avec un exercice et sa solution, à partager entre amis !

Les Blancs jouent et gagnent -> Recevoir la Newsletter hebdo

La partie d'échecs commentée de cette semaine est celle de José Raúl Capablanca, un grand stratège du jeu d'échecs, champion du monde. Il naquit à la Havane en 1888 et apprit à jouer aux échecs à l’âge de 4 ans.

Les Blancs jouent et gagnent. Quel est le bon plan ?

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs ! - Photo © Chess & Strategy

Abandonnant le jeu d’échecs pour achever ses études d’ingénieur chimiste, José Raúl Capablanca se fit un nom sur le plan international à l’âge de 21 ans, en 1909, lorsqu’il triompha très nettement de Frank Marshall par 8 victoires contre 1 et 14 parties nulles.

De ce joueur, le monde des échecs retiendra la grande et inégalable linéarité du jeu, la merveilleuse capacité d’analyse qui lui permettait de trouver la voie la plus sûre pour atteindre la victoire, la quasi-totale absence d’erreur dans ses parties. En voici l'illustration.

Les olympiades de 1939, les neuvièmes dans l’histoire, furent pratiquement la dernière manifestation dans le domaine des échecs avant le second conflit mondial. Ce fut aussi la dernière performance de Capablanca qui devait mourir trois ans plus tard ; il obtint, en effet, avec 8 ½ points sur 11, le meilleur pourcentage individuel (77%). Nous le voyons ici affronter le jeune espoir Mikenas, qui représentait alors la Lituanie.

Capablanca 1-0 Mikenas, Olympiades d’échecs de Buenos Aires, 1939

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cc3 Fb4 4.Dc2 La défense Nimzo-Indienne 4...Cc6 5.Cf3 d5 6.a3 Fxc3+ 7.Dxc3 a5 [Habituellement, on préfère le direct 7...Ce4]

8.b3 0-0 9.Fg5 h6 10.Fxf6 Dxf6 11.e3 Fd7 12.Fd3 Tfc8 Les joutes d'ouverture terminées, les deux joueurs se préparent à affronter la phase délicate du milieu de partie. Les objectifs sont assez clairs et évidents: à l'attaque sur l'aile Dame noire, les Blancs répondront par une contre-attaque au centre et sur l'aile du Roi.

13.0-0 a4 14.b4 dxc4 15.Fxc4 Ca7 16.Ce5 Fe8 17.f4 b6 Préparant ainsi la poussée libératrice en c5. Mais les Blancs sont en mesure de l'éviter... 18.Dd3 Td8

A vous de jouer à partir du Diagramme plus haut. Quel est le bon plan des Blancs et son exécution tactique ?

Jouez la combinaison sur un échiquier dynamique

La solution en notation algébrique : 19.f5!! 19...b5 20.fxe6! [Possible également 20.Fa2 Dxe5 les Noirs gagnent une pièce 21.fxe6 fxe6 22.Fb1 g6 23.dxe5 Txd3 24.Fxd3] 20...bxc4 21.Txf6 cxd3 22.exf7+ Fxf7 23.Txf7 Cb5 24.Tf2 Td5 25.Cxd3 Te8 26.Tf3 1-0 Une partie si prévisible que la victoire des Blancs apparaît presque comme une nécessité logique !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2018 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales