News sur les échecs | Jouer aux échecs en ligne: Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs !

mardi 16 octobre 2018

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs !

Découvrez CHESSTIPS, votre newsletter hebdomadaire gratuite sur les échecs avec un exercice et sa solution, à partager entre amis !

Les Blancs jouent et gagnent -> Recevoir la Newsletter hebdo

La partie d'échecs commentée de cette semaine est celle de Mikhaïl Nekhemievitch Tal, né le 9 novembre 1936 à Riga (Lettonie) et mort le 28 juin 1992 à Moscou (Russie). Ce joueur d'échecs letton, devenu soviétique comme la Lettonie en 1944 a remporté le championnat du monde d'échecs en 1960, le Championnat du monde de blitz en 1988 et a été six fois champion d'URSS (en 1957, 1958, 1967, 1972, 1974 et 1978).

La position est extraite du livre "Tactique extrême" de Yochanan Afek, traduit de l'anglais par Frank Lohéac-Ammoun.

Les Blancs jouent et gagnent. Quel est le bon plan ?

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs ! - Photo © Chess & Strategy

Thème : l’élimination de la garde. Une garde est une pièce, qui défend une autre pièce ou une case clé. Sa suppression laisse ainsi cette pièce ou cette case sans protection.

L’élimination de la garde peut se faire de diverse façon : en fermant sa ligne, par une déviation, un clouage, et parfois aussi en capturant simplement cette pièce.

Champion d'URSS à vingt ans, en 1957, Tal conserva son titre l'année suivante et se qualifia pour le tournoi interzonal de 1958 qu'il remporta ainsi que le tournoi des candidats l'année suivante (1959). Par sa victoire, Tal obtenait le droit d'affronter le champion du monde Mikhaïl Botvinnik. En 1960, il vainquit Botvinnik et devint à 23 ans le plus jeune champion du monde (son record de précocité ne fut battu qu'en 1985 avec l'avènement de Garry Kasparov à 22 ans).

Mikhail Tal 1-0 Alexey Suetin, Mémorial Goglidze, Tbilisi 1969

1.e4 c5 2.Cf3 e6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 a6 5.Fd3 Ce7 6.Cc3 Cbc6 7.Cb3 Cg6 8.0-0 b5 9.Fe3 d6 10.f4 Fe7 11.Dh5 Ff6?! Une première erreur des Noirs. En rejouant, le Fou, les Noirs perdent un temps précieux laissant leur Roi au centre. [Préférable aurait été 11...0-0 12.Tf3]

12.Tad1 Fxc3 13.bxc3 Dc7 14.Td2 Cce7 15.Cd4?! [Les Blancs aurait pu lancer l'offensive directement par 15.f5]

15...Fd7? Trop lent [Il fallait roquer au plus vite 15...0-0]

16.f5 ! C'est parti pour l'attaque finale 16...exf5 17.exf5 Ce5 18.Ce6!! Fxe6 19.fxe6 g6?? Comment les Blancs doivent-ils exploiter la position du Roi ennemi ? [19...0-0-0! Aurait permis d’extraire le Roi noir de la zone de combat]

A vous de jouer comme Tal. Comment les Blancs doivent-ils exploiter la position du Roi ennemi ?

Jouez la combinaison sur un échiquier dynamique

La solution en notation algébrique : 20.Dxe5! 20...dxe5 21.exf7+ Ici les Noirs abandonnèrent 1-0

Pouvait suivre 21...Rd7 [21...Rd8 22.f8T+ Txf8 23.Txf8+ Rd7 24.Ff5+ Rc6 25.Fe4+ Cd5 26.Fxd5+ Rd6 27.Fb3+] 22.Ff5+ Rc6 23.Fe4+ Cd5 24.Fxd5+ Rd7 25.Fxa8+ Les pertes matérielles des Noirs sont insupportables 1-0

Notre conseil

Un des plus grands plaisirs des joueurs d'échecs est de trouver des coups tactiques spectaculaires, ce qui assure souvent le gain de la partie. Cela demande la connaissance préalable d'un ensemble de méthodes typiques ainsi qu'un entraînement approprié.

Cela peut s'acquérir à force de pratique, mais on gagnera beaucoup de temps en résolvant des séries d'exercices thématiques, parce que l'on peut plus facilement intégrer les thèmes en mémoire à long terme en les prenant un par un plutôt que tous à la fois. Ce n'est qu'ensuite qu'il est bon de s'entraîner à rechercher des coups tactiques sans avoir d'indication sur le thème à connaître.

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2018 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales