News sur les échecs | Jouer aux échecs en ligne: Jouez à la question du mercredi sur les échecs

jeudi 8 novembre 2018

Jouez à la question du mercredi sur les échecs

Ce joueur d’échecs soviétique obtint l'asile politique de la Suisse en 1978, puis la nationalité suisse en 1992. Quel est son nom ?

Jouez à la question du mercredi sur les échecs - Photo © Chess & Strategy

Né le 23 mars 1931 à Leningrad, et mort le 6 juin 2016 à Wohlen, il disputa deux matchs de championnat du monde d'échecs — en 1978 et en 1981 — et perdit à chaque fois contre le numéro un soviétique Anatoli Karpov, de vingt ans son cadet.

Grand maître international en 1956, il fut pendant plus de trente ans un des dix meilleurs joueurs du monde. Réputé pour sa ténacité, pour son jeu alliant défense et contre-attaque et sa constante volonté de vaincre, il fut candidat au championnat du monde en un nombre record de dix occasions : en 1962, puis, sans interruption, de 1968 à 1991. Quatre fois finaliste du cycle des candidats, il remporta la finale contre Boris Spassky en 1977-1978 et face à Robert Hübner en 1980-1981.

Un palmarès exceptionnel aux échecs.

Bien qu’il n'ait jamais été champion du monde, il possède un des plus grands palmarès de l'histoire du jeu avec plus de 220 premières places seul ou ex æquo en tournoi adulte, victoires en match, médailles d'or en compétition par équipes (sans compter ses victoires dans les compétitions junior ou senior) à son actif.

PARTICIPEZ A NOTRE QUIZ HEBDOMADAIRE SUR LES ECHECS

Envoyez-nous votre proposition par mail avant ce samedi à 8 heures du matin pour gagner la Palme d'Or Chess & Strategy. Bonne chance à tous!


UN NOUVEL INDICE POUR VOUS AIDER

Ses plus grands succès aux échecs !

Quadruple champion d’URSS (en 1960, 1962, 1964-1965 et 1970) et quintuple champion de Suisse (en 1982, 1984, 1985, 2009 et 2011), il termina premier du championnat des Pays-Bas en 1977 et reçut l’Oscar du meilleur joueur de l’année 1978 devant Karpov.

Il a également remporté quatre fois le tournoi de Wijk aan Zee (en 1968, 1971, 1984 et 1987), deux fois le tournoi de Hastings (en 1955-1956 et 1971-1972), trois fois le tournoi de Sarajevo (en 1969, 1984 et 1999), deux fois le mémorial Capablanca (en 1963 et 1969) et, à deux reprises, le tournoi de Palma (en 1968 et 1972) et le Festival de Bienne (en 1979 et en 2001, à soixante-dix ans). (source Wikipedia)

Gagnez la Palme d'or des échecs de Chess & Strategy !

N'hésitez pas à recommander Chess & Strategy auprès de vos amis, qu'ils soient amateurs d'échecs, de musique, de cinéma ou encore de littérature.

Retrouvez toutes nos questions people du mercredi

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2018 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales