Échecs et Stratégie: Alzheimer et le jeu d'échecs ?

🎁 C'est Black Friday sur Échecs et Stratégie 👉 Offre de lancement de notre nouveau pack vidéo sur la stratégie des finales

jeudi 29 septembre 2011

Alzheimer et le jeu d'échecs ?

Notre sélection de livres/logiciels - Cours d'échecs - Jouer en ligne

Découvrez les vertus bénéfiques du jeu d'échecs dans la prévention des maladies neuro-dégénératives

Jouer aux échecs peut-il aider à lutter contre l’apparition de la maladie d’Alzheimer ? C’est ce que deux professeurs de médecine essayent de démontrer avec une expérience réalisée entre La Gaude et Moscou.

Alzheimer et le jeu d'échecs ?

Echecs 1-0 Alzheimer

Le 21 septembre est la journée mondiale de lutte contre la maladie d'Alzheimer. L'occasion de faire un point sur cette maladie neuro-dégénérative et ce que peut apporter le jeu d'échecs pour mater ce fléau.

« On est parti d’une observation assez simple : aucun joueur d’échecs connu n’est victime à ce jour de la maladie Alzheimer. Avant d’en conclure des généralités, il faut faire des tests cliniques », explique Jean-Claude Moingt, l'ex-président de la Fédération française des échecs. « On travaille depuis un an et demi à cette rencontre. Si on arrive à prouver que le jeu d’échecs peut participer à la lutte contre Alzheimer, ce serait formidable », ajoute l'ex-président français.

La maladie en chiffres (Source : France Alzheimer)

  • 860.000 c'est le nombre de personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer en France en 2010. En 2020, ce nombre pourrait bondir à 1,2 million.
  • 25 millions Le nombre de malades dans le monde.
  • 25 % Le nombre de personnes de plus de 80 ans atteintes.
  • 25 % La part des traitements médicaux dans la prise en charge d'Alzheimer en France.

Équipés de capteurs sensoriels, seize joueurs d’échecs seniors (huit Français et huit Russes) se sont affronté à distance en 2010 entre la baie des anges et la capitale russe. Ils se sont prêté pendant leurs parties à des tests neuropsychologiques menés par les deux spécialistes. L’objectif est d’observer le lien éventuel entre la pratique des échecs et la prévention de la maladie d’Alzheimer.

La référence : L'article de Nice Matin

Pour en savoir plus : Notre chronique santé

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2021 © Chess & Strategy
Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales