Échecs et Stratégie: 10 erreurs à éviter aux échecs

dimanche 22 mars 2015

10 erreurs à éviter aux échecs

Notre sélection de livres/logiciels - Cours d'échecs - Jouer en ligne

Comment éviter les erreurs comportementales aux échecs ?

Cliquez sur l'image pour jouer une partie !

Pour répondre à cette question clé, nous avons ouvert au club d'échecs de Vincennes un tout nouveau cours d'échecs le samedi, réservé aux débutants et à ceux qui en ont assez de perdre bêtement en famille.

Voici les 10 erreurs comportementales classiques aux échecs qu'il faut soigneusement éviter afin de progresser continûment à votre rythme, et battre un à un tous les membres de votre famille et tous vos amis !

Les 10 fautes les plus courantes aux échecs
  1. Se précipiter pour jouer son coup dans le but d'impressionner son adversaire. Par exemple, pour lui faire croire que tous ses coups étaient prévus.
  2. Calculer d'emblée votre prochain coup et les variantes, sans prendre de recul pour analyser la situation de jeu. Rechercher immédiatement un coup à jouer sans avoir pris le temps d’observer et d’évaluer la position pour élaborer un plan de façon stratégique est une erreur classique des débutants.
  3. Se focaliser sur une seule zone de l'échiquier (aile dame, centre ou aile roi). Ne pas regarder les 64 cases mais se focaliser sur les opérations localement, avec comme conséquence directe, que le joueur oublie « les coups longs » ou n'envisage pas toutes les possibilités.
  4. S'autocensurer inconsciemment. Ne pas envisager certains coups candidats atypiques avant de se décider à jouer. Le style de jeu devient alors stéréotypé et perd en créativité et en profondeur. La solution consiste à faire en premier un balayage méthodique des possibilités offertes par la méthode EPM (Echecs / Prise / Menace) et déterminer ainsi les coups candidats.
  5. Fonctionner uniquement en mode "action-réaction". Par exemple, reprendre la pièce que votre adversaire vous a capturé, sans envisager l'alternative comme une menace plus forte ou un mat. Confondre le jeu d'échecs avec le Morpion !
  6. Rêvasser pendant la partie. L'inattention chronique conduit à la faute triviale comme perdre (ou plutôt donner) une pièce sans aucune compensation. Ne pas arriver à se concentrer suffisamment tout au long de sa partie peut se corriger.
  7. Surévaluer le niveau de son adversaire ou bien se dévaluer. Craindre systématiquement son adversaire par manque de confiance en soi
  8. Ne pas savoir par où entamer sa réflexion. Ne pas savoir quoi jouer généralement en milieu de jeu par absence de méthode ou de compréhension de l'ouverture choisie. Pour éviter cela, nous recommandons la méthode du maître international d'échecs américain Jeremy Silman basée sur une approches des déséquilibres.
  9. Faire des erreurs dans le calcul des variantes. Ceci peut se corriger par un entraînement spécial avec comme matériel des études bien choisies.
  10. S'entraîner uniquement à faire que des exercices tactiques ludiques en oubliant de travailler les autres domaines comme la stratégie, sa technique en finale ou encore son répertoire d'ouvertures.

Notre méthode pédagogique

Notre pédagogie privilégie la participation active des apprenants. Elle ne fait pas l’impasse sur la théorie, qui est indispensable : elle la resitue, très vite, dans un contexte d’application pratique.

Cette formation d'une heure par semaine le samedi de 17h30 à 18h30 est organisé en petit groupe (8/10 personnes maximum) sur un mode interactif. Il est destiné aux adultes qui souhaitent apprendre à mieux jouer aux échecs. Je le recommande aussi à ceux qui veulent revoir les bases (stratégie & tactique), combler des lacunes (pourquoi je perds souvent et refais les mêmes erreurs ?) ou poser des questions personnelles.

Un petit conseil aux échecs

Parmi les 5 sens, la vision est à privilégier aux échecs pour bien maîtriser ce qui se passe sur l’échiquier à savoir, prendre connaissance des interactions entre les pièces, comprendre la structure de pions et le plan qui en découle, évaluer la position des Rois (fragilité/sécurité), comptabiliser l’équilibre matériel blanc/noir. Aux échecs, il est important pour le jouer d'avoir une appétence pour l’observation.

Prendre des cours d'échecs en vidéo

Cliquez sur l'image pour jouer une partie

Notre pédagogie constitue l’un de nos principaux atouts. Elle met l’accent sur le concret : l’apprenant pourra, au terme de sa formation, maîtriser concrètement les tactiques de base (clouages, déviations, surcharges, etc.) et la façon de sentir les moments clés de la partie. Il aura intégré un répertoire d'ouvertures ciblé et bien adapté à sa personnalité pour se sentir à l'aise dans ses parties d'échecs. Il maîtrisera les techniques incontournables en finale pour ne pas craindre la simplification par les échanges de pièces en milieu de jeu. Ainsi, il gagnera en confiance et en plaisir.

Pour en savoir plus : Notre chronique Livres

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.