Échecs et Stratégie: Les 10 conseils pour trouver un échec et mat

dimanche 13 septembre 2020

Les 10 conseils pour trouver un échec et mat

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours d'échecs - Jeu en ligne

« Je crois qu’aux échecs, tout dépend de la tactique » disait Tigran Petrossian. Le neuvième champion du monde d'échecs de 1963 à 1969 savait plus que tout autre envisager les possibilités d'attaque de son adversaire bien à l'avance et concentrer son attention sur ce point.

10 conseils pour trouver un échec et mat

Définissons tout d'abord la tactique aux échecs.

A la différence de la stratégie qui s'inscrit dans le moyen ou long terme, La tactique traite des problèmes immédiats, c'est-à-dire des problèmes qu’il faut résoudre ici et maintenant.

Le moyen se nomme la combinaison, un système formé de coups tactiques et de leurs interconnexions, de caractère forçant, qui vise à des conséquences favorables pour celui qui en prend l’initiative. La beauté des échecs tient pour beaucoup de ces combinaisons flamboyantes de champions qu'on croit sorties de nulle part et aboutissant à un gain de matériel, à une position favorable ou au mat décisif.

Analysez les positions ci-dessous en détail et trouvez les combinaisons gagnantes. Rappelez-vous que ce qui ne semble que « vétilles » joue souvent un rôle décisif aux échecs. Et comme le dit le dicton « Le diable est dans les détails ». A vous de trouver !

Résolvez ces 3 nouveaux exercices tactiques quotidiens
(1 Easy - 2 Medium - 3 Hard)

NOS 10 CONSEILS POUR AMÉLIORER VOTRE SENS TACTIQUE

  1. Prenez votre temps. Votre objectif est de résoudre les problèmes et d’améliorer votre calcul mental.
  2. Forgez-vous une vision panoramique des 64 cases. Compter le matériel. Qui a l’avantage de matériel ?
  3. Vérifiez tous les échecs possibles. Le Roi adverse est-il exposé ou bien dans une impasse ?
  4. Vérifiez les prises, à savoir si votre adversaire a laissé des pièces sans protection ou mal défendues.
  5. Vérifier les menaces avec des coups directs comme des échanges et la conséquence du dernier coup joué.
  6. Ne jouez pas un coup si vous n’êtes pas certain que c’est le meilleur coup. Demandez-vous si vous ou votre adversaire peut vous mettre en échec, de capturer une de vos pièces ou menace de vous mater.
    C’est la méthode EPM acronyme pour « Échec Prise Menace », vous devez prendre le temps de réfléchir, de faire le tour complet de la question avant de jouer votre coup.
  7. La majorité de vos erreurs (parties perdues ou problèmes non résolus), c’est que vous n’avez pas vu le bon coup de votre adversaire. Prenez le temps de regarder et analyser tout le jeu avant de jouer votre coup.
  8. Considérez la position finale que vous projetez de jouer (votre calcul mental) et demandez-vous ce que votre adversaire peut faire dans cette position.
  9. Après avoir trouvé la bonne combinaison d'un exercice tactique, n’allez pas au problème suivant. Observer pourquoi vous avez réussi ce problème: vos pièces étaient plus actives ? Vous aviez une avance de développement ? Le Roi adverse était à découvert ? Etc. Prendre le temps d’observer chacune des positions gagnantes va améliorer votre jeu positionnel durant une vraie partie d’échecs.
  10. Après avoir échoué à résoudre un problème, étudiez pourquoi vous avez manqué la combinaison. C’est en évitant de commettre deux fois les mêmes erreurs que nous progressons!

Pour en savoir plus : Nos cours d'échecs en vidéo

Notre méthode en 3 étapes pour dire échec et mat

Dire échec et mat est le but de tout joueur d'échecs. Avec notre méthode en 3 étapes, vous allez progresser de façon spectaculaire.

Première étape, choisissez votre style personnel pour le clamer haut et fort. Après les conseils qui suivent, vous ne direz plus échec et mat par hasard !

Les diverses façons de prononcer l'expression magique "échec et mat" au cinéma, choisissez la vôtre !

Seconde étape, passons maintenant à la maîtrise du processus technique pour pouvoir le dire plus souvent ! Résolvez les exercices tactiques quotidiens dans le menu du haut de page et dans notre section Exercices. Il ne s'agit pas forcément de mater à chaque fois mais de trouver une combinaison qui gagne à minima du matériel et donc la partie.

Troisième et dernière étape, bien comprendre ce qui se joue sur l'échiquier pour ne pas passer à côté d'un échec et mat. Et cela permet de l'éviter si vous être du mauvais côté de l'échiquier ! S'entraîner régulièrement est capital pour disposer d'une bonne vision du jeu.

Pour en savoir plus : Notre chronique Livres

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.