News sur les échecs | Jouer aux échecs en ligne: Cette pièce d’échecs vaut plus de 1 M$

mercredi 5 juin 2019

Cette pièce d’échecs vaut plus de 1 M$

Cette pièce d’échecs antique en défense de morse achetée 6$ puis oubliée dans un bureau vaut maintenant plus de 1 million de $


Les descendants d’un antiquaire écossais pourraient devenir millionnaires du jour au lendemain grâce à une pièce de jeu d’échecs retrouvée dans le tiroir d’une commode de leur défunt père.

Cette rare pièce d’échecs oubliée dans un bureau vaut maintenant plus de 1 M$

Les figurines de l'échiquier de Lewis (ou figurines de Uig) constituent un ensemble de figurines représentant des pièces du jeu d'échecs, datant du XIIe siècle, découvertes en 1831 dans la baie de Uig, sur l'île de Lewis, une des îles Hébrides en Écosse. Presque toutes les pièces de la collection (93 au total, dont 78 pièces de jeu d'échecs) sont gravées dans de l'ivoire de morse, et quelques-unes sont faites à partir de dents de baleine.

L'histoire de cette découverte extraordinaire

Quand l’antiquaire s’est procuré la pièce en 1964 au coût de seulement six dollars, gageons qu’il ne croyait pas être en possession de l’une des pièces d’échec les plus connues et prisées dans le monde. Aujourd’hui, la valeur de la pièce connue sous le nom du gardien de Lewis (Lewis Warder en anglais) pourrait atteindre 1,3 million de dollars aux enchères. Les pièces d’échecs de Lewis sont un ensemble de statuettes façonnées à partir de l’ivoire de morses entre la fin du XIIe et le début du XIIIe siècle, à Trondheim, en Norvège.

Les premières 93 pièces ont été retrouvées sur l’île de Lewis, dans la région des Hébrides Extérieures, en Écosse. De ce nombre, 82 se trouvent aujourd’hui au British Museum de Londres tandis que 11 appartiennent au Musée national de l’Écosse, à Édimbourg.

La nouvelle figurine haute de 3,5 pouces représente un gardien barbu tenant une épée dans sa main droite et un bouclier dans l’autre. Dans le jeu d’échecs moderne, ce gardien équivaudrait à la tour.

Selon un porte-parole de la famille, qui souhaite rester anonyme, l’antiquaire avait catalogué son achat comme une «pièce d’échecs antique en défense de morse». Cette inscription laisse croire que l’homme n’avait aucune idée de la portée historique de l’objet.

«Ma mère aimait profondément cette pièce. Elle admirait sa complexité et sa bizarrerie. Elle croyait qu’elle était spéciale et qu’elle détenait peut-être même des propriétés magiques», a expliqué le porte-parole. «La pièce est restée durant plusieurs années dans un bureau, soigneusement enveloppée. De temps à autre, ma mère le retirait pour apprécier son caractère unique.»

L'appréciation de Sotheby’s

Cette rare pièce d’échecs oubliée dans un bureau vaut maintenant plus de 1 M$

L’expert de la firme Sotheby’s qui a pris en charge la famille a déclaré au réseau CNN avoir été «agréablement surpris» de voir l’une des pièces de Lewis pour la première fois. «Je me suis exclamé “Oh mon Dieu! C’est l’une des pièces de Lewis!”, s’est-il remémoré. La famille savait qu’elle était en possession d’un objet spécial, mais elle était aussi impressionnée.»

La pièce sera mise à l’encan pas Sotheby’s London le 2 juillet, une première pour ces figurines.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2019 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales