Échecs et Stratégie: Comment travailler la tactique aux échecs ?

mercredi 5 août 2020

Comment travailler la tactique aux échecs ?

Notre sélection de livres/logiciels - Cours d'échecs - Jouer en ligne

Dans la leçon du jour sur Échecs et Stratégie, Judit Polgar montre une belle combinaison de nulle que le Russe Vladimir Kramnik a loupé face au champion du monde en titre Magnus Carlsen.

La perfection naît de la répétition ! Le meilleur moyen de progresser tactiquement, c’est de résoudre régulièrement des problèmes tactiques. La vision du jeu, c’est un peu comme la forme physique. Quand on est totalement à court de forme, il faut s’astreindre à un programme d’entraînement intensif quotidien durant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, jusqu’à atteindre un niveau optimal. Une fois arrivé là, on peut réduire la charge de travail, mais il est essentiel de travailler un peu chaque jour – une semaine de relâchement et déjà votre niveau commence à baisser.

Deux astuces sur Échecs et Stratégie pour éloigner vos ados des jeux vidéos

L'intérêt de jouer aux échecs ne date pas d'hier. « Le jeu d'échecs fait naître et fortifie en nous plusieurs qualités précieuses dans le cours de l'existence, telles que la prévoyance, la circonspection, la prudence, et la persévérance » selon Benjamin Franklin (1783, la morale des échecs).

Un entraînement régulier est indispensable. L’œil tactique se comporte de la même manière. La plupart des revues d’échecs ont une rubrique du type « Trouvez le coup gagnant ». Nous publions sur les réseaux sociaux quotidiennement des mats en 2, 3 et 4 coups à trouver. Quelques minutes par jour suffisent à rester dans le rythme. A titre d'exemple, voici un exercice de tactique qui consiste à chercher comment les Blancs au trait annulent astucieusement cette finale avec deux pions de moins.

Les Blancs jouent et annulent en 4 coups

Avec 2 pions de moins, les Blancs jouent et annulent en 4 coups
Vladimir Kramnik vs le champion du monde en titre Magnus Carlsen
Tournoi des Légendes, 2020

Ce que l'ex-champion du monde Vladimir Kramnik n'a pas vu !

Essayez si possible de résoudre les positions sans toucher les pièces, puisque c’est ce qui ressemble le plus aux conditions de tournoi. En guise d’introduction, je vous propose de voir ce qu’a manqué le Russe Vladimir Kramnik contre le champion du monde en titre Magnus Carlsen lors du tournoi des Légendes 2020. la solution est donnée ci-dessous en anglais et en Live par Judit Polgar.

L'idée brillante de Judit 🐴f7+->Ch6+->Cf5!! trouvée instantanément par la meilleure joueuse d'échecs de tous les temps qui commentait l'événement avec Grischuk et Gustaffson sur la chaîne échiquéenne Chess24.com

Explication : peu importe le matériel, en mettant les pions noirs sur la colonne h, les Blancs annuleront facilement car la case h1 est blanche et le monarque blanc y sera indélogeable. Judit Polgar avoue ensuite qu'elle apprécie les études de fin de parties aux échecs. Résoudre des études permet d'aiguiser son calcul.

Mais comment déterminer s’il y a une possibilité tactique dans la position ?

Trouver des idées tactiques dans des diagrammes d’entraînement aux échecs, c’est bien joli, mais il y a un problème majeur : on sait à l’avance qu’il existe dans la position un coup gagnant spectaculaire. Ce seul facteur rend les choses beaucoup plus faciles. En partie réelle, en revanche, personne ne vous dira : « attention, il y a une combinaison gagnante ! »

Alors comment apprendre à détecter ces occasions à ne pas manquer au cours d'une partie d'échecs ?

C’est essentiellement une question d’expérience. A force de travailler les positions tactiques, on finit par développer une intuition en la matière. Par ailleurs, la présence de thèmes tactiques est un précieux indice. Si le Roi ennemi est bloqué derrière une rangée de pions sagement alignés, il y a peut-être un mat du couloir dans l’air. De même, lorsqu’une pièce remplit deux fonctions importantes – par exemple parer une menace de mat et défendre une pièce ailleurs sur l’échiquier – la possibilité d’exploiter cette surcharge vient naturellement à l’esprit.

Les Blancs jouent et annulent en 4 coups

Le grand-maître d’échecs britannique John Nunn a inventé un acronyme pour cela : LPET pour « Les Pièces Exposées Tombent ». Souvent, le simple fait qu’une pièce ne soit pas défendue donne naissance à des possibilités tactiques. Ici c'est le Fou noir en h4 non défendu qui attire notre attention.

Pour en savoir plus : Nos cours d'échecs en vidéo

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.