Échecs et Stratégie: Anya Taylor-Joy : « Il ne s’agit pas que des échecs »

mercredi 10 mars 2021

Anya Taylor-Joy : « Il ne s’agit pas que des échecs »

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours d'échecs - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de page.

Pour recevoir par mail nos exercices ainsi que des informations sur les échecs, abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter ChessTips.fr

Brillante dans le rôle de Beth Harmon, l’actrice Anya Taylor-Joy nous raconte son rapport obsessionnel à ce personnage singulier.

Brillante dans le rôle de Beth Harmon, l’actrice Anya Taylor-Joy nous raconte son rapport obsessionnel à ce personnage singulier

Lancée en octobre dernier, Le Jeu de la Dame (The Queen’s Gambit), série au succès phénoménal se déroule dans les années 1960 et retrace le parcours de Beth Harmon, une jeune orpheline, joueuse d’échecs prodige, qui rêve de devenir numéro un mondial tout en luttant contre ses propres démons et sa dépendance à la drogue et à l’alcool.

Comment avez-vous abordé votre rôle de Beth ?

Je dois dire que c'était assez spontané. Quand j’ai appris que Scott voulait me rencontrer, je n'avais pas encore vu le scénario, alors j'ai acheté le livre, et je l’ai dévoré en une heure et demie. Après cela, je pense que je n'ai jamais couru aussi vite pour rejoindre une réunion.

Nous étions instantanément sur la même longueur d'onde et j'ai eu l'impression de pouvoir vraiment comprendre ce sentiment de solitude et cette volonté d'essayer désespérément de donner un sens à un monde qui ne lui était pas naturellement familier et la montée de ses dépendances.

J’ai ressenti comment les échecs lui ont permis de se révéler bonne dans quelque chose et de se sentir dès lors acceptée par le monde. On sent que Beth cherche sa place, parce que tout au long de son histoire, tout le monde l'a négligée ou carrément abandonnée. C’est pour cela qu’elle ne fait pas confiance aux gens. Essayer désespérément de trouver une place, de s'intégrer, ce sont des sentiments que j’ai aussi ressentis étant enfant. J'ai très vite été obsédé par elle et j'ai eu énormément de chance de m’entendre si bien avec Scott et qu'il prenne soin de moi, parce que j'étais très profondément en fusion avec Beth. Scott me disait souvent: «Prends soin de toi aussi, s'il te plaît!»

Pourtant, il semble impossible de savoir ce qu’elle ressent…

Je ne pense pas qu'elle sache elle-même ce qu'elle ressent la plupart du temps. Je pense qu’elle ne fait que réagir à ce qui se passe, c’est pourquoi elle est toujours dans une posture défensive : c’est cela qui la rend si agressive sur l'échiquier. C'était merveilleux d'être dans sa tête mais aussi oppressant parfois : incarner ce sentiment de défense, ce sentiment d’être encerclée de murs en permanence… je m’y sentais un peu sous pression [rires].

La série explore aussi le poids du génie, surtout quand il confine à la folie comme ici. Le génie, ici n’est-il pas destructeur?

Il y a deux explications : d’une part, il y a l’idée que si elle peut faire certaines choses, elle se prouve qu’elle n’est pas un problème, que ce n’est pas elle la raison pour laquelle tout le monde l'abandonne. Elle peut enfin se dire : « Je ne suis pas un cancer : si je peux atteindre le sommet, alors j’en vaux la peine. Mais il y aussi cette dépendance, et le plus difficile pour elle, c’est aussi qu’elle découvre les échecs exactement au moment où elle prend ses premiers analgésique, elle finit donc par avoir l’impression qu’elle ne peut pas gagner sans, et c’est là qu’elle commence à se perdre.

L'intégralité de cet article est à retrouver sur Sosoir

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

Nouveauté 2021 👉 nos ateliers d'échecs pour les entreprises

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Sasa Martinovic vs Vitezslav Rasik, Meissen, 2013
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Sasa Martinovic vs Vitezslav Rasik, Meissen, 2013

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Alexander Khalifman vs Alexander Huzman, Tashkent, 1987
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Alexander Khalifman vs Alexander Huzman, Tashkent, 1987

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Alexander Goldin vs Andrei Lukin, Klaipeda, 1988
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Alexander Goldin vs Andrei Lukin, Klaipeda, 1988

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Dg8+ Txg8 2. Cf7#

Échec et mat en 3 coups : 1. Dxh7+ Rxh7 2. Th4+ Rg7 3. Tg3#

Échec et mat en 4 coups : 1. Dxg7+ Dxg7 2. Te8+ Df8 3. Txf8+ Rg7 4. Tg8#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog. Merci !

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Déposez un commentaire. Merci

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.