Échecs et Stratégie: Le jeu d'échecs, un outil pour l'éducation et la santé

lundi 22 mars 2021

Le jeu d'échecs, un outil pour l'éducation et la santé

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours d'échecs - Jeu en ligne

Du samedi 27 mars 7h à dimanche 28 mars 23h55, profitez de -30% de PROMO spéciale Printemps sur nos formations échecs en vidéo !


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de page.

Pour recevoir par mail nos exercices ainsi que des informations sur les échecs, abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter ChessTips.fr

La raison d'être d'échecs & stratégie est de promouvoir le jeu d'échecs pour ses vertus éducatives, sociales et de santé publique, à tous les âges de la vie.

Notre raison d'être, promouvoir le jeu d'échecs pour ses vertus éducatives, sociales et de santé publique, de la petite enfance au quatrième âge

La taxonomie de Bloom et jeu d'échecs

Toutes les disciplines, jeu d'échecs compris, savent faire travailler les trois capacités de réflexion de base que sont la mémorisation, la compréhension et l'application. En revanche, quand il s'agit d'analyser, d'évaluer et de créer, les matières traditionnelles sont davantage dépourvues d'outils. Ce qui n'est pas le cas pour le jeu d'échecs qui permet aussi d'analyser, d'évaluer et de créer.

La taxonomie de Bloom

La taxonomie de Bloom est un modèle de la pédagogie proposant une classification des niveaux d'acquisition des connaissances. Cette méthode permet de formaliser clairement les objectifs pédagogiques d'une formation pour un apprenant.

Benjamin Bloom, bien qu'il n'en soit pas le seul créateur (34 universitaires américains participent aux conférences de 1949 à 1953), est souvent reconnu comme le « père » de cet outil. Voyons maintenant pourquoi apprendre à jouer aux échecs coche toutes les cases de la taxonomie.

Le jeu d'échecs contribue au développement affectif, cognitif et psychomoteur et permet de développer de nombreuses compétences chez l'apprenant :

  • Le jeu d'échecs entraîne la concentration, l'attention, la spatialisation, la pensée logique, l'imagination et la créativité,
  • Le jeu d'échecs encourage la prise en compte d'idées alternatives,
  • Le jeu d'échecs aide à inhiber ses réflexes,
  • Le jeu d'échecs permet de donner la priorité à la réflexion (penser avant d'agir).

Les vertus éducatives du jeu d'échecs les plus fréquemment citées sont les suivantes :

  • Les compétences cognitives, telles que l'attention, la mémoire et la pensée logique, des qualités essentielles au développement d'un individu,
  • Une pensée critique renforçant la capacité à discerner dans une situation donnée les forces et les faiblesses de chaque camp, à établir des jugements de valeur et à prendre des décisions,
  • Des progrès en maîtrise de la langue, très utile pour les enfants,
  • Une créativité accrue, renforcée par la résolution de problèmes,
  • Un sens éthique. On note souvent une amélioration du comportement général des jeunes joueurs.
  • De meilleurs résultats en mathématiques.

Les échecs favorisent les capacités psychomotrices

L'apprentissage psychomoteur est au croisement entre les fonctions cognitives et les déplacements physiques. L'apprentissage psychomoteur met en avant des capacités d'ordre physique telles que le mouvement, la coordination, la manipulation, la dextérité, la grâce, la force et la rapidité.

Les enfants apprennent à travers le plaisir du jeu d'échecs à respecter et à contrôler leur corps. Ils apprennent aussi à s'exprimer et à établir des relations interpersonnelles à travers leurs mouvements, ce qui renforce leur conscience et leur perception physique d'eux-mêmes.

La qualité et la conscience du mouvement que permet un tel exercice a un effet direct et positif sur toute une série de ressorts psychologiques chez l'enfant : la capacité à communiquer, à percevoir et à résoudre des problèmes, à se concevoir comme individu. En un mot, le jeu d'échecs offre des outils indispensables à des interactions abouties avec les autres.

Les échecs portent des vertus de sante publique

On accorde une importance de plus en plus grande aux vertus de santé publique dont le jeu d'échecs serait porteur. Ce regain d'intérêt s'appuie sur des découvertes récentes montrant que l'apprentissage du jeu d'échecs dans l'enfance apporte des bénéfices qui perdurent tout au long de la vie. Voici les principaux :

  • Les échecs renforcent le fonctionnement cognitif et peuvent être cités comme un outil significatif de la lutte contre Alzheimer,
  • Le jeu d'échecs peut aider les patients qui ont subi une attaque à recouvrer leurs capacités,
  • Le jeu d'échecs est un soutien aux patients souffrant de handicaps physiques et émotionnels,
  • Le jeu d'échecs a des vertus pour lutter contre l'anxiété et la dépression en ce qu'il encourage à toujours faire des progrès, en ce qu'il améliore l'estime de soi et la confiance en soi. Par contraste, on a montré que passer trop de temps dans des activités qui ne sollicitent pas suffisamment le cerveau (notamment le fait de regarder la télévision) était un facteur d'aggravation de la dépression,
  • Le jeu d'échecs (comme thérapie récréative) aide à prévenir ou à contenir les comportements inadaptés ou inappropriés.

Mettre alzheimer échec et mat

Certains traits du déclin cognitif apparaissent chez des adultes en pleine forme physique et intellectuelle dès la vingtaine ou la trentaine (Salthouse, 2009). Ces marqueurs du déclin peuvent sembler relativement mineurs comparés à ceux qui apparaissent plus tard comme la démence ou la maladie d’Alzheimer, mais il n’est jamais trop tôt pour prendre soin de nos cerveaux.

Une grande attention a été portée ces dernières années au rôle que pouvaient jouer les échecs dans la lutte contre Alzheimer, qui affecte la vie 35 millions de personnes, familles comprises.

Les travaux de la recherche sur les populations de plus de 60 ans indiquent que le jeu d’échecs est une arme de choix dans la lutte contre Alzheimer. Une recherche franco-russe est ainsi menée en partenariat depuis 2010 entre le Centre Hospitalier Universitaire de Nice, dirigée par le Professeur Philippe Robert et l’Université Médicale d’Etat de Moscou dirigée par le Professeur Vladimir Zakharov et ses équipes.

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

Nouveauté 2021 👉 nos ateliers d'échecs pour les entreprises

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Wilhelm Steinitz vs Albert Hodges, New York, 1891
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Wilhelm Steinitz vs Albert Hodges, New York, 1891

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Judit Polgar vs H Winfridsson, Göteborg, 1989
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Judit Polgar vs H Winfridsson, Göteborg, 1989

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Mihail Marin vs Frank Naumann, Budapest, 1990
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Mihail Marin vs Frank Naumann, Budapest, 1990

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Dxh6+ Txh6 2. Tg8#

Échec et mat en 3 coups : 1. Fg7+ Rxg7 2. Dg5+ Rh8 3. Df6#

Échec et mat en 4 coups : 1. Ch6+ gxh6 2. Dg3+ Tg4 3. Dxg4+ Fg7 4. Dxg7#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog. Merci !

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Déposez un commentaire. Merci

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2021 © Chess & Strategy
Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales