Échecs et Stratégie: Les échecs, un sport où "la condition physique est essentielle"

mardi 4 mai 2021

Les échecs, un sport où "la condition physique est essentielle"

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours d'échecs - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de page.

Pour recevoir par mail nos exercices ainsi que des informations sur les échecs, abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter ChessTips.fr

Apprendre à jouer aux échecs et progresser avec nos formations en vidéo.

Coup d’envoi ce mardi de la Mitropa Cup 2021, compétition européenne d'échecs par équipe. Jean-Noël Riff, grand maître international de la discipline et entraîneur des Français nous en dit plus sur la préparation des joueurs professionnels de ce sport qui connaît un véritable engouement en France.

Les vainqueurs d'un tournoi rapide en 2017 : Jean-Robert Vesin (3e), Cécile Haussernot (2e) et Jean-Noël Riff (1er) qui remportait le premier Rapide du Lion de Belfort Echecs

Les vainqueurs d'un tournoi d'échecs : Jean-Robert Vesin (3e), Cécile Haussernot (2e) et Jean-Noël Riff (1er) qui remportait le premier Rapide du Lion de Belfort Echecs en 2017.

L'interview de Jean-Noël Riff (37 ans et 2405 Elo Fide)

Tout d'abord, pouvez-vous nous dire ce que représentent les échecs pour vous ?

Jean-Noël Riff : "Tout a commencé quand j'avais 5 ans, en colonie de vacances, mon grand-frère cherchait un adversaire et il m'a appris à jouer aux échecs. Cela s'est transformé en une passion dévorante et c'est désormais mon métier à part entière, cela rythme ma vie depuis toujours."

Les échecs sont un sport ou un loisir ?

"Pour moi, c’est un sport, pas physique à proprement parler, mais, les échecs ont toutes les caractéristiques d’un sport en terme d’organisation : une partie peut durer entre 4 et 6 h où la moindre baisse d’intensité peut coûter la victoire. Cela peut se jouer sur des détails et la condition physique est essentielle notamment pour garder sa concentration 6 h de suite."

Et justement comment se prépare-t-on à une compétition de haut-niveau ?

"On mixe la préparation physique et mentale. Une grande partie de notre préparation se passe par ordinateur, on va analyser les coups de nos adversaires, mémoriser plein de choses. Dans le même temps, il faut avoir une bonne condition physique, donc il faut s’entretenir : courir, faire du sport collectif, tout ce qui peut stimuler le physique. Les meilleurs joueurs d’échecs ont tous un coach sportif et une hygiène de vie irréprochable."

Est-ce que d’autres sports vous inspirent dans la manière de se préparer ?

"J’aime bien comparer les échecs à la gymnastique, dans le sens où c'est une répétition de choses très précises, les bases sont travaillées de manières très intensives. Le jour de la compétition, il faut être capable de faire les choses parfaitement. En gym, une faute dans un enchaînement, que le sportif aura préparé pendant des heures, peut faire tout perdre. C’est pareil aux échecs, l’importance de la précision est importante."

Pour vous quelles sont les qualités requises pour être un bon joueur d’échecs professionnel ?

"Il faut avoir une capacité de travail importante. Par exemple, un joueur qui va viser le titre de champion du monde va travailler 8 h/jour. La mémoire est aussi primordiale, même si cela se travaille, cela reste, je pense une sorte de don qui est important pour cette discipline. Magnus Carlsen, qui est l’actuel champion du monde, disait par exemple qu’à l’âge de 4 ans, il était capable de retenir une grande quantité de phrases et suites de mots, ce n’est pas forcément le cas de tout le monde. Après, je pense que comme pour le foot, le basket et autre, il faut avoir certaines dispositions."

L'intégralité de cet article est à retrouver sur Bienpublic.com

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

Nouveauté 2021 👉 nos ateliers d'échecs pour les entreprises

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Wesley So vs Marcin Dziuba, Reykjavik, 2013
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Wesley So vs Marcin Dziuba, Reykjavik, 2013

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Wesley So vs Anton Korobov, Bucarest, 2019
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Wesley So vs Anton Korobov, Bucarest, 2019

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Teimour Radjabov vs Gawain Jones, Cannes, 1997
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Teimour Radjabov vs Gawain Jones, Cannes, 1997

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Td8+ Re7 2. Cg8#

Échec et mat en 3 coups : 1. Txg8+ Dxg8 2. Df6+ Dg7 3. Dxg7#

Échec et mat en 4 coups : 1. Cf5 gxf5 2. Fxf5 Te8 3. Dxh7+ Rf8 4. Dh8#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog.

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Nous vous invitons à déposer un commentaire ci-dessous. Merci.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2021 © Chess & Strategy
Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales