Échecs et Stratégie: Mondiaux d'échecs : pourquoi les Russes n'ont pas le droit d'arborer leur drapeau ?

dimanche 2 mai 2021

Mondiaux d'échecs : pourquoi les Russes n'ont pas le droit d'arborer leur drapeau ?

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours d'échecs - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de page.

Pour recevoir par mail nos exercices ainsi que des informations sur les échecs, abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter ChessTips.fr

Apprendre à jouer aux échecs et progresser avec nos formations en vidéo.

Alors qu'il vient d'accéder à la finale du championnat du monde d'échecs à Dubaï, prévue en novembre 2021, le grand maître russe Ian Nepomniachtchi ne sera pas autorisé à se présenter sous la bannière de son pays.

Une interdiction relative à la suspension du pays pour les compétitions internationales jusqu'en décembre 2022.

Ian Nepomniachtchi et son secondant Vladimir Potkin pendant la cérémonie de cloture du tournoi des candidats - Photo © Lennart Ootes / FIDE

Ian Nepomniachtchi et son secondant Vladimir Potkin pendant la cérémonie de cloture du tournoi des candidats - Photo © Lennart Ootes / FIDE

C’est un détail, rapporté par The Guardian, qui pouvait paraître anecdotique mais qui a pris des proportions politiques. Le 27 avril dernier, la sextuple championne du monde russe de jeu de dames, Tamara Tansykkuzhina, affronte la polonaise Natalia Sadowska, pour le titre suprême à Varsovie.

Au beau milieu de la partie, un membre de l’organisation retire soudainement les drapeaux russes qui ornent la table. Les mains sur les joues, concentrée, scrutant le damier, la joueuse lève alors la tête, dubitative face à cette intervention inopinée. Elle finit par s’incliner dans cette quatrième manche sur les neuf qui décideront de la vainqueure de la rencontre.

A Moscou, on s’indigne. Le président du Comité olympique russe, Stanislav Pozdniakov, fulmine contre une « une grossière erreur ». Le porte-parole du Kremlin lui-même, Dimitri Peskov, s’en mêle et impute la défaite de sa compatriote à cet « incident ».

Face à la résonnance diplomatique de cet épisode, le président de la Fédération polonaise d'échecs s’excuse. Il justifie cette manœuvre par l’obligation de se conformer aux normes sportives édictées par les instances internationales.

Ni drapeau, ni hymne

En décembre 2020, le Tribunal arbitral du sport (TAS), plus haute juridiction sportive, exclut pour deux ans la Russie de toutes les grandes compétitions internationales. Exceptés quelques athlètes, le pays sera le grand absent des Jeux Olympiques de Tokyo cet été et de ceux d’hiver à Pékin l’an prochain.

La décision fait suite à l’accusation de dopage institutionnalisé, entre 2011 et 2015, dont le pays fait l’objet. D’après les révélations de plusieurs lanceurs d’alerte, dont Grigory Rodchenkov, ancien chef du laboratoire antidopage de Moscou, des tricheries ont été orchestrées au moment des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi en 2014, notamment en procédant à des manipulations d’urine.

Depuis lors et jusqu’à fin 2022, seuls les sportifs russes jamais condamnés pour dopage, ont l’autorisation de participer aux compétitions, mais sous bannière neutre. En l’occurrence, pas de drapeau, ni d’hymne, ni de présence d’officiels dans les tribunes.

La Fédération internationale des échecs (FIDE) a confirmé par la voix de son responsable de la communication que « Nepo » ne serait pas autorisé à jouer sous pavillon russe. Il apparaîtra donc sous le statut d'athlète neutre face au Norvégien, champion du monde en titre.

L'intégralité de cet article est à retrouver sur TV5 Monde

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

Nouveauté 2021 👉 nos ateliers d'échecs pour les entreprises

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Alexander Grischuk vs Levon Aronian, Louvain, 2018
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Alexander Grischuk vs Levon Aronian, Louvain, 2018

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Alexander Grischuk vs Klisurica Jashar, Izmir, 2004
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Alexander Grischuk vs Klisurica Jashar, Izmir, 2004

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Jan Hein Donner vs Arthur Dunkelblum, Beverwijk, 1964
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Jan Hein Donner vs Arthur Dunkelblum, Beverwijk, 1964

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Cf6+ Rh6 2. Cf5#

Échec et mat en 3 coups : 1. Tf8+ Rg7 2. Ce6+ Rh7 3. Th1#

Échec et mat en 4 coups : 1. Cd5+ exd5 2. Fxf6+ Rd6 3. Fe5+ Re7 4. Fd6#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog.

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Nous vous invitons à déposer un commentaire ci-dessous. Merci.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.