Échecs et Stratégie: Echecs : un apéro avec… Garry Kasparov

dimanche 4 juillet 2021

Echecs : un apéro avec… Garry Kasparov

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours en vidéo - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de page

Apprendre à jouer aux échecs et progresser avec nos formations en vidéo.
Essai gratuit avec notre garantie satisfait ou remboursé pendant 30 jours !

Pour recevoir par mail nos exercices ainsi que des informations sur les échecs, abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter ChessTips.fr

Garry Kasparov : « La compétition ne laisse la place à rien dans votre vie, c’est une guerre »

L'ancien champion du monde d'échecs Garry Kasparov, au bar Les Ambassadeurs de l’Hôtel de Crillon, à Paris, le 23 juin 2021 - Photo © Léa Crespi

L'ancien champion du monde d'échecs Garry Kasparov, au bar Les Ambassadeurs de l’Hôtel de Crillon, à Paris, le 23 juin 2021 - Photo © Léa Crespi pour « Le Monde »

Chaque semaine, « L’Epoque » paie son coup. Le célèbre champion russe d’échecs rêve toujours de renverser le « roi » Poutine. En attendant, il surfe sur le succès de la série « Le Jeu de la dame » pour promouvoir sa plate-forme de jeu en ligne.

Puisqu’on est nul aux échecs, jouons au Trivial Pursuit : qui est le champion du monde d’échecs en titre ? A moins d’être un adepte des 64 cases, parions que vous ne saviez pas qu’il s’agit du Norvégien Magnus Carlsen.

Question de rattrapage : citez un seul nom de champion d’échecs ? Parions sans grande chance de se tromper que c’est le nom de Garry Kasparov qui sort vainqueur de ce petit sondage sans valeur scientifique. Il est devenu synonyme du jeu qui lui a tout donné – et réciproquement –, à l’instar de Borg ou McEnroe pour le tennis, Pelé ou Maradona pour le football, et Mohamed Ali pour la boxe. Il est devenu le jeu, son incarnation et son synonyme.

C’est avec ces réflexions en tête, et avouons-le un brin d’appréhension que l’on se rend à un apéro avec Garry Kasparov à l’Hôtel de Crillon, place de la Concorde à Paris. Malgré l’heure propice et la carte tentante du bar, il se contentera d’un cappuccino et d’une eau gazeuse.

On n’est pas là pour rigoler. Le grand maître russe est de passage à Paris pour participer à un tournoi exhibition et, surtout, faire la promotion de sa toute nouvelle plate-forme en ligne Kasparovchess.com, fruit d’une collaboration entre le groupe Vivendi et l’organisateur de tournois Grand Chess Tour. Le site, qui diffuse des tournois, héberge également des tutoriels, des documentaires et une master class de Kasparov en quarante-six épisodes. Il y raconte son parcours, ses souvenirs de tournois, dissèque ses meilleures parties. « Il existe pas mal de sites d’échecs très bien faits. Mais celui-ci aura une touche plus personnelle », promet-il en guise de promotion.

Une histoire de rédemption

La plate-forme espère bien tirer profit du regain de popularité des échecs consécutif à la diffusion de The Queen’s Gambit (Le Jeu de la dame), la série de Netflix adaptée du roman éponyme de Walter Tevis paru en 1983. Le succès de cette fiction – une semaine après sa mise en ligne, elle est devenue la plus regardée des mini-séries sur Netflix – a pris tout le monde par surprise, y compris ses concepteurs. Kasparov y a contribué en tant que consultant, afin de s’assurer de la crédibilité des parties montrées à l’écran, de la façon de se comporter des joueurs en compétition ainsi que de l’emprise du système soviétique sur Vasily Borgov, le personnage de champion du monde sortant.

« Je suis content d’avoir participé à cette aventure, raconte-t-il. Le livre est un mythe et nombreux sont ceux qui ont voulu l’adapter sans y parvenir. Scott [Frank, le producteur] a compris qu’un long-métrage ne suffisait pas et qu’il fallait faire une série. On s’est bien amusés, mais jamais nous n’avions imaginé un tel succès. C’est bien, parce que cela change l’image des échecs qui, jusque-là, dans les œuvres de fiction étaient associés à des génies torturés et à la limite de la folie. Là, c’est le contraire : les échecs sauvent l’héroïne de la folie et de ses addictions. C’est une histoire de rédemption. »

L'intégralité de cet article est à retrouver sur Le Monde

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

Nouveauté 2021 👉 nos ateliers d'échecs pour les entreprises

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Pavel Eljanov vs Turkan Mamedjarova, Bienne, 2018
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Pavel Eljanov vs Turkan Mamedjarova, Bienne, 2018

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Baadur Jobava vs Marco Gallana, Spilimbergo, 2018
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Baadur Jobava vs Marco Gallana, Spilimbergo, 2018

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Sergei Movsesian vs Jan Vokoun, Pardubice, 2018
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Sergei Movsesian vs Jan Vokoun, Pardubice, 2018

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Th8+ Re7 2. Dd6#

Échec et mat en 3 coups : 1. Th5 Cxh5 2. Cxh5 b4 3. Dg7#

Échec et mat en 4 coups : 1. Cgf5+ gxf5 2. Cxf5+ Rg8 3. Dg5+ Rh7 4. Dg7#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog.

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Nous vous invitons à déposer un commentaire ci-dessous. Merci.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2021 © Chess & Strategy
Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales