Échecs et Stratégie: L'implacable Magnus Carlsen champion du monde pour la cinquième fois

mardi 14 décembre 2021

L'implacable Magnus Carlsen champion du monde pour la cinquième fois

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours en vidéo - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de page

Apprendre à jouer aux échecs et progresser avec nos formations en vidéo. Essai gratuit avec notre garantie satisfait ou remboursé pendant 30 jours !

Pour recevoir par mail nos exercices ainsi que des informations sur les échecs, abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter ChessTips.fr

Champion, encore, et d’une manière écrasante. Le Norvégien de 31 ans Magnus Carlsen a conservé le titre mondial des échecs en assommant son challenger russe Ian Nepomniachtchi à Dubaï

Favori avant leur affrontement, qui n’a finalement duré que onze parties sur les quatorze prévues, le numéro 1 mondial au classement par points depuis 2011 Magnus Carlsen a finalement vécu le championnat du monde le plus simple de sa carrière en s’imposant 7,5 points à 3,5 face à son rival russe Nepomniachtchi.

Le direct - Les photos - Télécharger les parties

Magnus Carlsen a largement dominé son adversaire russe Ian Nepomniachtchi au championnat du monde d'échecs 2021 à Dubaï en remportant 4 parties sur 11 et sans concéder la moindre défaite - Photo © Eric Rosen / FIDE

Magnus Carlsen a largement dominé son adversaire russe Ian Nepomniachtchi au championnat du monde d'échecs 2021 à Dubaï en remportant 4 parties sur 11 et sans concéder la moindre défaite - Photo © Eric Rosen / FIDE

Invaincu après les onze premiers affrontements échiquéens sur les quatorze parties prévues, Carlsen ne peut plus être rejoint par son adversaire. Il remporte ainsi pour la cinquième fois le titre de champion du monde qu'il détient sans discontinuer depuis 2013.

Magnus Carlsen a largement dominé son adversaire russe Ian Nepomniachtchi au championnat du monde d'échecs 2021 à Dubaï en remportant 4 parties sur 11 et sans concéder la moindre défaite

C’est son cinquième succès dans le duel le plus important des échecs, après deux contre l’Indien Viswanathan Anand (2013, 2014), un contre le Russe Sergey Karjakin (2016) et un contre l’Américain Fabiano Caruana (2018). Lui qui n’avait gagné qu’une partie en tout en 2016 et 2018, contraint à chaque fois à des départages au-delà des parties réglementaires, a cette fois remporté quatre parties contre « Nepo », en terminant invaincu.

Il remporte ainsi pour la cinquième fois le titre de champion du monde qu’il détient sans discontinuer depuis 2013 En plus du sacre, il devrait aussi recevoir un chèque de 1,2 million d’euros, contre 800 000 euros à son adversaire.

«C’est dur de ressentir beaucoup de joie quand la situation est si confortable, mais je suis content de ma très bonne performance globale», a expliqué le Norvégien en conférence de presse.

Le record de Lasker en vue

Le match s’est joué lors de la sixième partie : après 136 coups, un record dans un championnat du monde, et près de huit heures de jeu, le Norvégien a enfin trouvé la faille chez son challenger.

Le Norvégien marque un peu plus l’histoire de son sport et n’est plus qu’à une longueur du record de victoires en championnat du monde, détenu par l’Allemand Emanuel Lasker, qui remonte au début du XXe siècle.

Qui pour se dresser face à lui et l’empêcher de prolonger son règne sur les échecs ? Si les joueurs de la génération du Norvégien se sont cassé les dents face à lui, l’attente se tourne désormais vers le prodige français Aliréza Firoujza. Le joueur d’origine iranienne n’avait pas un an quand Magnus Carlsen devenait grand maître, mais, du haut de ses 18 ans, il semble déjà le principal obstacle, à terme, à la domination de son aîné.

L'analyse de la 11ème et ultime partie d'échecs de ce match

Le Norvégien Magnus Carlsen remporte la 11ème partie et le match après une nouvelle gaffe du Russe Ian Nepomniachtchi (23.g3??). Le score final du match s'établit à 7,5 points contre 3,5 (4 victoires et 7 nulles).

La récap de la 11ème partie d'échecs par Kevin Bordi & Fabien Libiszewski alias Fabi Libi sur la chaîne échiquéenne Blitzstream.

Les grands-maîtres Iossif Dorfman et Yannick Gozzoli commentent en direct le match du championnat du monde 2021 à Dubaï entre Magnus Carlsen et Ian Nepomniachtchi sur chess24

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

Nouveauté 2021 👉 nos ateliers d'échecs pour les entreprises

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Les exercices et solutions du jour

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Ekaterini Pavlidou vs Bojana Bejatovic, Belgrade, 2013
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Ekaterini Pavlidou vs Bojana Bejatovic, Belgrade, 2013

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Bent Larsen vs Jan Timman, Linares, 1987
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
John Nunn vs Miroslaw Sarwinski, Naleczow, 1987

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Lev Alburt vs Peter Yu, Chicago, 1989
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Lev Alburt vs Peter Yu, Chicago, 1989

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Dxh6+ Rg8 2. Dxg7#

Échec et mat en 3 coups : 1. Db3 gxh6 2. Df7 Txe7 3. Df8#

Échec et mat en 4 coups : 1. Te8+ Cxe8 2. Txe8+ Rh7 3. Df5+ Rh6 4. Ff4#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog.

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Nous vous invitons à déposer un commentaire ci-dessous. Merci.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales
2007-2022 © Echecs & Stratégie