Échecs et Stratégie: Échecs : explication simple des règles du jeu

samedi 29 janvier 2022

Échecs : explication simple des règles du jeu

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours en vidéo - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de page

Apprendre à jouer aux échecs et progresser avec nos formations en vidéo. Essai gratuit avec notre garantie satisfait ou remboursé pendant 30 jours !

Pour recevoir par mail nos exercices ainsi que des informations sur les échecs, abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter ChessTips.fr

Jouer aux échecs peut paraître compliqué au départ. Cependant, une fois que vous maîtriserez le principe du jeu, le reste ne sera qu’une pure partie de plaisir.

Si les règles sont la base, la plus grande partie du jeu consiste à élaborer des stratégies pour faire tomber l’adversaire.

Alors, comment jouer aux échecs ? Quelles sont les notions à connaître avant de se lancer ?

Comment jouer aux échecs ? Quelles sont les notions à connaître avant de se lancer ? On vous dit tout dans cet article.

Comment placer les pièces aux échecs ?

Les échecs sont un jeu de stratégie qui se joue avec des pièces et un plateau que l’on appelle échiquier. Avant de commencer à jouer, il faut placer ces pièces sur ce dernier. Pour ce faire, il est important de connaître leurs noms et leurs fonctions.

L’échiquier est composé de 64 cases : 32 noires et 32 blanches. Il comprend huit rangées horizontales numérotées de 1 à 8 et huit rangées verticales numérotées de « a » à « h ». Pour savoir que l’échiquier n’est pas à l’envers, il vous suffit de repérer la case blanche en bas à droite. Il vous sera ensuite facile de comprendre comment positionner ses pièces sur l’échiquier une fois que le plateau est bien en place et commencer votre apprentissage des échecs.

Les échecs se jouent à deux et chaque joueur dispose de 16 pièces. Deux rangées suffisent à tous les placer, que vous ayez les pièces noires ou blanches. Les huit plus petites pièces sont placées sur la deuxième rangée. Les huit plus grandes, quant à elles, sont placées sur la première rangée. Ceci est valable pour les deux couleurs. Les pièces d’échecs sont composées de :

  • 8 pions,
  • un Roi, que l’on reconnaît à sa croix,
  • une Dame,
  • 2 Tours,
  • 2 Fous,
  • 2 Cavaliers.
  • Le Roi et la Dame sont placés au centre de la première rangée. La Dame est placée toujours sur sa couleur : la Dame blanche est placée sur la case blanche et la Dame noire est placée sur la case noire. Les Fous entourent ensuite le couple royal, suivis des Cavaliers. Les Tours, eux, se retrouvent à chaque extrémité de l’échiquier, sur la première rangée. Quant aux pions, qui sont tous identiques, ils seront placés devant eux, sur la deuxième rangée.

    Maintenant que toutes les pièces sont en place, vous pouvez commencer à jouer. Il est toutefois nécessaire de connaître la valeur de chaque pièce pour pouvoir calculer qui a l’avantage matériel. La Dame vaut 9 points, et la Tour en vaut 5. Le Cavalier et le Fou valent 3 points. Enfin, on comptera un point pour les pions.

    Quelles sont les règles de base du jeu d’échecs ?

    Après que vous ayez pris connaissance de toutes les pièces des échecs, place au jeu ! Les règles sont relativement simples, il faudra par contre une bonne mémoire et beaucoup de pratique. L’objectif du jeu d’échecs est de faire échec et mat, c’est-à-dire empêcher le Roi de la partie adverse d’esquiver les prochains coups. Il y a « échec » lorsque le Roi se trouve menacé par une pièce adverse. Dans ce cas, il aura encore la possibilité de fuir, de se protéger ou de prendre la pièce menaçante.

    L’échec et mat est le coup qui terminera la partie, le Roi n’aura plus aucune possibilité de s’en sortir. Il y a cependant un match nul lorsque les deux joueurs n’ont plus aucune possibilité d’attaque. Le match est alors arrêté par consentement mutuel, c’est le Pat. Aucun vainqueur n’est déclaré.

    Les pions se retrouvent au premier plan et avancent tout droit, d’une case à une autre. Ils peuvent néanmoins sauter une case s’ils bougent pour la première fois. Par contre, pour capturer une pièce adverse, les pions doivent avancer en diagonale vers la pièce. Les pions servent de garde aux pièces maîtresses.

    Les Tours, quant à elles, se déplacent en horizontale et en verticale. Contrairement aux pions, elles n’ont aucune restriction quant au nombre de cases à sauter, elles sont libres dans leur mouvement. À leurs côtés, les Cavaliers. Ceux-ci ont un déplacement assez spécial : pour bouger, ils doivent obligatoirement former la lettre L. Ils peuvent avancer de deux cases, à gauche comme à droite, devant ou derrière, puis d’une case vers la gauche ou la droite, de sorte à former le L. Comme il s’agit d’un Cavalier, il pourra sauter sur les autres pièces. Une chose que ces dernières ne peuvent pas faire.

    Viennent ensuite les Fous. Véritables acrobates, ils se déplacent en diagonale avec un nombre de cases illimité. Ils peuvent se déplacer aussi loin que possible, du moment qu’ils suivent la règle de la diagonale. La Reine, elle, est la pièce par excellence. Elle est libre de tout mouvement et peut aller n’importe où, en diagonale, en horizontale ou en verticale. La Dame possède un certain pouvoir par rapport aux autres pièces de l’échiquier.

    Enfin, le Roi est la pièce à protéger. C’est aussi la pièce qui semble la plus limitée dans ses déplacements. Comme les pions, il ne peut avancer que d’une seule case à la fois. Cependant, il peut le faire de façon diagonale, horizontale ou verticale.

    Échecs : les coups spéciaux

    Une fois bien entraîné, vous pourrez découvrir quelques coups spéciaux dans le jeu d’échecs. Ils sont assez nombreux et peuvent être réalisés même par des débutants. Il faudra toutefois bien maîtriser les déplacements de base avant de s’y aventurer.

    Parmi ces coups spéciaux, il y a la prise en passant. Ce coup permettra à votre pion de capturer le pion adverse en passant en diagonale devant celui-ci. Il est idéal lorsqu’une chaîne de pions se forme sur votre cinquième rangée. Il y a ensuite la promotion qui, comme son nom l’indique, permet à un pion de se transformer en n’importe quelle pièce, excepté le Roi. Pour ce faire, il faut le faire atteindre le bout de l’échiquier. Il s’agit d’une technique bien connue pour prendre l’avantage sur l’adversaire.

    Vous avez également le roque, qui ne peut cependant être effectué qu’une seule fois. Il consiste à permuter le Roi et la Tour afin de protéger le Roi. La condition est que les deux pièces n’aient jamais bougé et qu’il n’y ait pas d’autres pièces entre les deux. On fait alors bouger le Roi de deux cases vers la Tour si celle-ci se place directement près du Roi.

    Pourquoi jouer aux échecs ?

    Contrairement aux idées préconçues, jouer aux échecs n’est pas réservé à une partie de la population, notamment les élites. Tout le monde peut y jouer étant donné qu’il s’agit avant tout d’un jeu ludique. Il suffit de s’entraîner un peu une fois que les règles du jeu sont assimilées. La pratique stimulera ainsi votre côté créatif et artistique étant donné les différentes stratégies à penser durant toute la partie.

    Vous apprendrez alors à approfondir vos réflexions, à inventer de nouveaux schémas, tout cela, tout en vous amusant. Les échecs sont d’ailleurs proposés dans certaines écoles, car ils favorisent le développement personnel des élèves. Le jeu aide en effet les élèves à améliorer leur maîtrise de soi dans une situation déterminée.

    Grâce à la stratégie à mettre en œuvre, le jeu d’échecs aide à la prise de décision et au respect des règles. Il encourage également l’élève à être autonome, sans parler des capacités de mémorisation qu’il peut développer. Habiletés intellectuelles, force de raisonnement, gestion du temps, concentration et analyses de problèmes sont les principaux avantages de savoir jouer aux échecs. Très utile donc pour apprendre les mathématiques, mais aussi pour gérer le côté organisationnel dans la vie professionnelle.

    Que vous soyez petit, adulte, homme ou femme, ce jeu est conseillé pour le développement personnel, l’épanouissement interne, mais également la gestion du temps. Même une personne avec un handicap peut y jouer sans grande difficulté. Les échecs ne pourront que développer ses capacités motrices.

    L'article est à retrouver sur le site Hello Biz

    Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

    ♟ L'ouverture anglaise expliquée pas à pas par le champion de France Christian Bauer et le grand-maître Anthony Wirig 👉 CLIQUEZ ICI
    🎁 Offre de lancement : 14.90€ jusqu'au dimanche 30 janvier 2022 minuit

    Echecs & QVT 👉 nos ateliers d'échecs pour les entreprises

    Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

    Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

    Les exercices et solutions du jour sont publiés le jour même

    Échec et mat en 2 coups

    Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Wesley So vs Marcin Dziuba, Reykjavik, 2013
    Les Blancs jouent et matent en 2 coups
    Wesley So vs Marcin Dziuba, Reykjavik, 2013

    Les échecs aident à développer des compétences analytiques

    A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

    Échec et mat en 3 coups

    Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Wesley So vs Anton Korobov, Bucarest, 2019
    Les Blancs jouent et matent en 3 coups
    Wesley So vs Anton Korobov, Bucarest, 2019

    Les échecs apprennent à gérer la pression

    C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

    Échec et mat en 4 coups

    Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Teimour Radjabov vs Gawain Jones, Cannes, 1997
    Les Blancs jouent et matent en 4 coups
    Teimour Radjabov vs Gawain Jones, Cannes, 1997

    Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

    Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

    Les solutions des 3 exercices tactiques

    Échec et mat en 2 coups : 1. Td8+ Re7 (ou si 1...TxT 2.cxT=D#)2. Cg8#

    Échec et mat en 3 coups : 1. Txg8+ Dxg8 2. Df6+ Dg7 3. Dxg7#

    Échec et mat en 4 coups : 1. Cf5 gxf5 2. Fxf5 Te8 3. Dxh7+ Rf8 4. Dh8#

    Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

    Pack Enfant Débutant : 6 modules
    Pack Adulte Débutant : 9 modules
    Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

    N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog.

    Retrouvez tous nos exercices quotidiens

    Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Nous vous invitons à déposer un commentaire ci-dessous. Merci.

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire

    Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

    Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

    Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales
    2007-2022 © Echecs & Stratégie