Échecs et Stratégie: L’art de l’attaque aux échecs de Vladimir Vukovic

lundi 17 janvier 2022

L’art de l’attaque aux échecs de Vladimir Vukovic

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours en vidéo - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de page

Apprendre à jouer aux échecs et progresser avec nos formations en vidéo. Essai gratuit avec notre garantie satisfait ou remboursé pendant 30 jours !

Pour recevoir par mail nos exercices ainsi que des informations sur les échecs, abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter ChessTips.fr

♟ A voir leurs parties endiablées, les grands-maîtres engagés dans le tournoi du Tata Steel 2022 ont apparemment tous lu et bien digéré le célèbre ouvrage de Vladimir Vukovic, intitulé « The Art of Attack in Chess ».

Vladimir Vukovic (1898-1975) a écrit cet ouvrage formidable sur l’attaque que nous vous recommandons si votre classement Elo dépasse les 1600 points.

L’art de l’attaque aux échecs

Une de ses parties, disputée à Zagreb en 1920, constitue un brillant exemple d’un sacrifice d’attraction pour réaliser un échec à la découverte. Vladimir Vukovic, l’auteur de la combinaison, est célèbre pour son livre « l’art de l’attaque aux échecs », qui est considéré comme l’un des plus grands classiques de la littérature échiquéenne. Dans cette partie, il prouve qu’il sait appliquer les préceptes qu’il enseigne.

On peut dégager quelques règles d’ensemble relatives aux milieux de partie d’échecs, utiles à condition de se souvenir que chaque position est unique et que les exceptions sont aux aguets, prêtes à vous sauter dessus telles des puces attendant de vous mordre. En voici quelques-unes.

Vladimir Vukovic 1-0 Stephan Deutsch, Zagreb 1920

Quelles sont les principes généraux qu'il faut respecter avant de se lancer à corps perdu dans l'assaut de la position ennemie ?

Nous avons trouvé l'énoncé de ces règles pour lancer une attaque (ou pas) en milieu de partie d’échecs dans le fameux ouvrage intitulé les échecs pour les Nuls, un livre très pédagogique qui s'adresse à tous les joueurs, et qui reste accessible aux débutants.

Les échecs pour les nuls, 3ème édition

Les éléments des échecs – l’espace, le matériel, le développement, la sécurité du Roi, et la structure de pions – sont les matériaux de construction du jeu. Bien sûr, il est plus facile de comprendre les éléments indépendamment les uns des autres que de les comprendre en combinaison.

Malheureusement les éléments sont toujours en interaction les uns avec les autres – comme s’il s’agissait de substances volatiles. Parfois, un élément est beaucoup plus important que tous les autres ensemble ; à d’autres moments, il s’établit entre eux un équilibre dynamique. Lorsque vous parviendrez à comprendre la relation de chacun des éléments avec les autres – dans toute position donnée – vous aurez approché la maîtrise des échecs.

Voici, sous forme de check-list, les principes à vérifier au préalable avant de lancer une attaque en milieu de partie d’échecs

Attaquez si vous contrôler le centre

Si vous attaquez sans contrôler le centre, vous risquez une contre-attaque au centre qui séparera vos forces en deux moitiés.

Répliquez à une attaque sur l’aile par une action au centre

Si l’adversaire attaque sur l’une des ailes de l’échiquier, votre attaque au centre divise et peut vaincre ses forces.

Placez les Dames devant les Fous et derrière les Tours au cours d’une attaque

Le Fou n’est pas assez puissant pour conduire une attaque, et la Dame est trop puissante pour la risquer si la Tour peut faire la basse besogne à sa place.

Ne placez pas les Cavaliers sur les bords de l’échiquier

Les Cavalier contrôlent trop peu de cases depuis le bord de l’échiquier, ce qui limite sévèrement leur potentiel d’attaque.

Attaquez dans le cas de Fous de couleurs opposées

Comme les Fous de couleurs opposées ne peuvent être échangés l’un pour l’autre ni contrôler les mêmes cases, l’attaquant dispose parfois de l’équivalent d’une pièce supplémentaire sur les cases contrôlées par son Fou.

Echanger des pièces pour faciliter votre défense

Il y a alors moins de pièces trébuchant les unes sur les autres, et l’attaquant a moins de pièces pour vous menacer.

Placer les Tours sur une colonne ouverte (et sur la même colonne)

Il est utile de placer les Tours sur une colonne ouverte puis de les regrouper sur une même (ce qu’on appelle doublement). Les autres pièces peuvent zigzaguer pour pénétrer en territoire ennemi. La Tour a besoin d’une colonne ouverte pour réussir une invasion. Deux Tours agissant de concert peuvent contrôler plus de territoire qu’une Tour isolée.

Placer les Tours sur la septième rangée

Les Tours placées sur la septième rangée peuvent habituellement attaquer les pions adverses qui sont restés sur leur cases de départ ; parfois les Tours peuvent emprisonner le Roi adverse sur la rangée du fond.

Avancez des pions pour ouvrir des lignes

L’ouverture sert à développer vos pièces, et n’est pas faite pour gaspiller du temps par des coups de pions excessifs. Au contraire, en milieu de partie, les pièces étant déjà développées, il peut être opportun de faire des coups de pion supplémentaires pour ouvrir des lignes ou engendrer des points faibles dans la position adverse.

Protégez-vous constamment contre une contre-attaque

Ne laissez jamais le Roi exposé ! Les joueurs gâchent souvent des positions prometteuses dans leur empressement à attaquer parce qu’ils ont oublié d’abord quelques petites précautions. Il est parfois opportun de consacrer un ou deux coups à sécuriser la position de votre propre Roi et seulement ensuite de reprendre vos entreprises agressives.

Utilisez les Cavaliers dans les positions fermées et les Fous dans les positions ouvertes

Les Fous ont besoin de lignes ouvertes pour mettre en œuvre leurs possibilités d’attaque à distance. Les Cavaliers sont plus efficaces dans les escarmouches rapprochées, et les positions fermées sont plus propices à ce type d’opération.

Attaquez là où vous contrôlez plus d’espace

Si vous attaquez à tout endroit où vous contrôlez plus d’espace, vous aurez davantage de place pour manœuvrer, et votre adversaire en aura moins. Vous disposez alors de davantage de cases parmi lesquelles choisir pour poster vos pièces et vous pouvez les déplacer rapidement d’un point d’attaque à un autre tandis que le défenseur se débat pour répondre à vos menaces.

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

Promouvoir la Qualité de Vie au Travail 👉 nos ateliers d'échecs

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Les exercices et solutions du jour

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Volodar Murzin vs Junta Ikeda, Internet, 2020
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Volodar Murzin vs Junta Ikeda, Internet, 2020

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Aleksandar Indjic vs Axel Bachmann, Internet, 2020
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Aleksandar Indjic vs Axel Bachmann, Internet, 2020

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Alexander Donchenko vs Matthias Bluebaum, Internet, 2020
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Alexander Donchenko vs Matthias Bluebaum, Internet, 2020

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. e7+ Txe7 (ou 1...Fxe7 2.Tg8# et si Rd8 2.Cxf6#) 2. Tg8#

Échec et mat en 3 coups : 1. Cg5+ hxg5 2. Dh5+ Rg8 3. Dxh8#

Échec et mat en 4 coups : 1. Td8+ Te8 2. Txe8+ Rg7 3. Tg8+ Rh6 4. fxg5#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog. Merci !

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer, un besoin concernant les échecs ? Déposez un commentaire. Merci

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales
2007-2022 © Echecs & Stratégie