Échecs et Stratégie: Guerre en Ukraine : en Russie, le monde des échecs divisé face à l’invasion

mardi 8 mars 2022

Guerre en Ukraine : en Russie, le monde des échecs divisé face à l’invasion

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours en vidéo - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de page

Apprendre à jouer aux échecs et progresser avec nos formations en vidéo. Essai gratuit avec notre garantie satisfait ou remboursé pendant 30 jours !

Pour recevoir par mail nos exercices ainsi que des informations sur les échecs, abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter ChessTips.fr

Les sanctions prises par la Fédération internationale des échecs à l’encontre de la Russie ont fait réagir dans ce pays où le jeu est un véritable sport national.

Les prises de positions des joueurs russes sur la guerre font apparaître les divisions au sein de l’opinion publique.

A lire aussi 👉 Le monde des échecs dans la tempête de la guerre

Les deux grands-maître d'échecs russes Sergueï Karjakin et Ian Nepomniachtchi face à face en 2021 sur l'échiquier - Photo © Lennart Ootes

Les deux grands-maître d'échecs russes Sergueï Karjakin et Ian Nepomniachtchi face à face en 2021 sur l'échiquier - Photo © Lennart Ootes

En réponse à la décision de Vladimir Poutine d’envahir l’Ukraine, de nombreuses fédérations sportives internationales ont décidé de sanctionner la Russie. La Fédération internationale des échecs (FIDE) n’a pas fait défaut, en décidant dès dimanche d’exclure la Russie et la Biélorussie de l’organisation des compétitions et de rompre ses partenariats commerciaux avec les entreprises de ces deux pays.

Leurs drapeaux et leurs hymnes seront également bannis des cérémonies. Ces décisions n’ont pas manqué de faire parler en Russie, où les échecs sont devenus un véritable sport national au cours de la période soviétique et où ils représentent un véritable enjeu de « soft-power ».

Preuve de leur importance politique, le président de la FIDE n’est autre qu’Arkadi Dvorkovitch, ancien vice-président du gouvernement russe de 2012 à 2018. Son élection à la tête de l’institution aurait par ailleurs bénéficié du soutien de Moscou. Ce proche de Vladimir Poutine n’a cependant pas pu s’opposer aux sanctions décidées collégialement par le Conseil de la FIDE.

Les joueurs d'échecs professionnels prennent position

Véritables personnalités publiques, les meilleurs joueurs du pays sont nombreux à avoir pris publiquement position au sujet de la guerre, faisant ainsi apparaître les profondes divisions qui segmentent l’opinion russe.

Parmi les fervents soutiens de Vladimir Poutine se trouve Sergueï Karjakin, finaliste du championnat du monde en 2016. Dans une lettre ouverte au président russe publiée sur Instagram, le joueur de 32 ans a ainsi repris les éléments de langage du Kremlin, appelant à la « démilitarisation et la dénazification de l’Ukraine ».

Le grand maître Sergueï Shipov, populaire en Russie pour ses commentaires de parties, a également déclaré dans un message sur Facebook : « Maintenant, Donetsk et Louhansk vont pouvoir dormir en paix. Les huit années de vie sous les bombes sont terminées ».

Nepo, Grischuk, Esipenko et Vitiugov contre la guerre

Dans l’autre camp, Ian Nepomniachtchi, actuel numéro 8 mondial et finaliste déçu du dernier championnat du monde, a posté plusieurs messages sur Twitter accompagnés du #saynotowar. Dans l’un d’eux, il qualifie notamment cette guerre de « folie ». D’autres joueurs de premier plan, tels qu’Aleksandr Grischuk, Andreï Esipenko et Nikita Vitiugov ont eux aussi affirmé leur opposition au conflit. Des déclarations risquées étant donné la politique de répression menée par le Kremlin depuis le début de la guerre.

Enfin, depuis Washington où il s’est exilé, Garry Kasparov a multiplié ces derniers jours les déclarations véhémentes à l’égard de Vladimir Poutine.

Depuis 2007, l’ancien champion du monde s’est affirmé comme un véritable opposant de Moscou, critiquant à plusieurs reprises l’indulgence des Occidentaux. Fait insolite, son concurrent historique Anatoli Karpov, en sa qualité de député de la Douma, fait partie des personnalités ciblées par les sanctions économiques occidentales. De quoi raviver encore un peu plus les souvenirs de l'époque de la guerre froide, qui semble étrangement proche ces derniers temps.

L'intégralité de cet article est à retrouver dans Le journal du dimanche.

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

Echecs & QVT 👉 nos ateliers d'échecs pour les entreprises

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Les exercices et solutions du jour sont publiés le jour même

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Christine Makwena vs Teresa Debowska, Batoumi, 2018
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Christine Makwena vs Teresa Debowska, Batoumi, 2018

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Roua Mahmoud vs Deborah Akintoye, Batoumi, 2018
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Roua Mahmoud vs Deborah Akintoye, Batoumi, 2018

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Jose Fatima vs Andre Warner, Batoumi, 2018
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Jose Fatima vs Andre Warner, Batoumi, 2018

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Th8+ Cxh8 2. Fh7# ou 2. Dh7#

Échec et mat en 3 coups : 1. Dc6+ Dd7 2. Dxd7+ Fxd7 3. Fxd7#

Échec et mat en 4 coups : 1. Ff5+ Rg8 2. Th8+ Rxh8 3. Dh4+ Rg8 4. Dh7#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog.

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Nous vous invitons à déposer un commentaire ci-dessous. Merci.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales
2007-2022 © Echecs & Stratégie