Échecs et Stratégie: "Grâce à mon post LinkedIn, je suis sur le point d'être sponsorisé pour jouer aux échecs"

samedi 14 mai 2022

"Grâce à mon post LinkedIn, je suis sur le point d'être sponsorisé pour jouer aux échecs"

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours en vidéo - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques d'échecs avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de cet article.

A 16 ans, il a généré le plus grand buzz de 2022 de LinkedIn en France, avec des stats dignes d'un post de Beyonce. Elliot Papadiamandis, un des meilleurs joueurs d'échecs de sa génération, raconte son aventure.

🚀 Boostez votre niveau aux échecs 👉 Comprendre la défense sicilienne

Elliot Papadiamandis, un jeune homme de 16 ans habitant en région parisienne, joueur d’échecs de très haut niveau, puisqu’il a le titre de Maître international, publie un post sur le réseau de professionnels LinkedIn

C’est l’histoire un peu folle d’un post devenu viral. Dimanche, 7 mai 2022, vers 22 heures, Elliot Papadiamandis, un jeune homme de 16 ans habitant en région parisienne, joueur d’échecs de très haut niveau, puisqu’il a le titre de Maître international, publie un post sur le réseau de professionnels LinkedIn. Il est à la recherche d’un ou de plusieurs sponsors pour l’aider à aller se frotter aux meilleurs joueurs mondiaux. Pourquoi son post a-t-il fait le buzz ?

Son interview blitz au Journal du Net en 3 questions.

JDN. "J'ai 16 ans. Je joue aux échecs et je suis Maître international." C'est par ces mots que vous débutez un post qui deviendra quelques heures plus tard le plus gros buzz de LinkedIn France. Comment vous est venue l'idée à 16 ans de chercher un sponsor sur LinkedIn ?

Elliot Papadiamandis. J'ai posté ça le soir du dimanche 8 mai, pendant un tournoi en Espagne. Deux amis qui sont actifs sur LinkedIn, Julien Song et Thibault Louis m'avaient conseillé de créer un compte pour trouver un sponsor. J'ai été très surpris du succès. Quand je me suis réveillé le lendemain, mon compte avait été bloqué, ban pendant 24 heures.

On a contacté LinkedIn et 24 heures plus tard, il était débloqué. Sans doute leurs robots suspectaient ce post d'être un phishing ou quelque chose comme ça. Aujourd'hui, ce post a été vu plus de 7,2 millions de fois, a été liké 145 000 fois, partagé plus de 7100 fois et a été commenté plus de 2300 fois ! J'en ai même entendu parler autour de moi, des amis en ont entendu parler par leurs parents.

En plus de ça, j'ai reçu plus de 350 messages. La plupart de soutien. Parmi eux, entre 50 et 100 sont des sociétés, petites et grosses, qui me demandaient des précisions. Et finalement, c'est sur le point de marcher. Ces discussions devraient aboutir à la signature d'un contrat de sponsoring dans les prochaines semaines !

Qu'est-ce qui a intéressé ces entreprises pour susciter un tel engouement ?

D'abord, il faut dire que la plupart sont des responsables d'entreprises qui aiment les échecs et qui les pratiquent eux-mêmes. Il y a eu un engouement ces dernières années avec la série Netflix "Le Jeu de la dame", mais aussi l'explosion des chaînes de streaming sur Twitch et Youtube pendant le confinement.

Ce qu'ils recherchent, c'est de la visibilité par le biais d'événements, d'organisation de parties simultanées... mais c'est surtout miser sur l'avenir dans un domaine d'excellence et dans un univers en décalage des sports populaires, avec des valeurs propres à ce sport. La fédération française des échecs a signé une convention en mars avec le ministère des Sports et est désormais reconnue comme une fédération sportive à part entière.

Quels sont les besoins d'un joueur d'échecs à votre niveau ?

Je joue 15 tournois par an en Europe, cette année, je vais participer aux championnats d'Europe en Turquie et du monde en Roumanie.… Il faut donc payer les frais de voyages, avec un parent qui m'accompagne, pour les 10/11 jours que dure le tournois. A cela s'ajoute bien sûr le logement. Et il y a ensuite les camps d'entraînement et le coaching, avec trois entraineurs de haut niveau. Il faut aussi un bon ordinateur portable et des moteurs d'analyse très puissants dans le cloud.

L'intégralité de cet article est à retrouver sur Le Journal du Net

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

Testez nos animations QVT en entreprise 👉 nos ateliers d'échecs

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Les exercices et solutions du jour

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Wilhelm Steinitz vs Albert Hodges, New York, 1891
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Wilhelm Steinitz vs Albert Hodges, New York, 1891

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Judit Polgar vs H Winfridsson, Göteborg, 1989
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Judit Polgar vs H Winfridsson, Göteborg, 1989

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Mihail Marin vs Frank Naumann, Budapest, 1990
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Mihail Marin vs Frank Naumann, Budapest, 1990

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Dxh6+ Txh6 2. Tg8#

Échec et mat en 3 coups : 1. Fg7+ Rxg7 2. Dg5+ Rh8 3. Df6#

Échec et mat en 4 coups : 1. Ch6+ gxh6 2. Dg3+ Tg4 3. Dxg4+ Fg7 4. Dxg7#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog.

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Nous vous invitons à déposer un commentaire ci-dessous. Merci.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales
2007-2022 © Echecs & Stratégie