Échecs et Stratégie: Apprendre les échecs à votre enfant ne fera pas de lui un génie

samedi 16 juillet 2022

Apprendre les échecs à votre enfant ne fera pas de lui un génie

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours en vidéo - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques d'échecs avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de cet article.

🎁 Offre de l'été -20% sur le cours en vidéo sur l'ouverture italienne

Selon une étude robuste parue en 2017, apprendre à vos enfants à jouer aux échecs ne les rendrait ni plus intelligent ni meilleur en logique ou en mathématiques. Retour sur la construction d'un mythe.

A lire aussi 👉 Le classement Elo aux échecsJouer une partie

Tout le monde a envie que ses enfants réussissent à l'école et toutes les stratégies sont bonnes pour tenter de maximiser leurs chances. Dans l'imaginaire collectif, le jeu d'échecs permettrait de rendre les enfants plus intelligents, meilleurs en mathématiques ou encore en logique. Cette intuition n'est pas dépourvue de fondements.

Apprendre les échecs à votre enfant ne fera pas de lui un génie - Photo © motortion, Adobe Stock

Apprendre les échecs à votre enfant ne fera pas de lui un génie - Photo © motortion, Adobe Stock

Les échecs sont un jeu que les chercheurs classent dans la catégorie des jeux cognitifs, c'est-à-dire qu'ils demandent un effort cognitif majeur aux participants. Pour être bon aux échecs, il est nécessaire de développer des aptitudes comme la concentration et l'attention mais également d'acquérir des compétences tels que le raisonnement logique, le calcul et le mouvement des pièces dans l'espace mental.

D'ailleurs, plusieurs études suggèrent que le jeu d'échecs pourrait avoir de telles vertus. Problème : elles sont entachées de biais. Une étude plus robuste méthodologiquement conduite en Angleterre suggère que savoir jouer aux échecs n'améliore pas de capacités ou d'aptitudes spécifiques en dehors du jeu d'échecs. En substance, cela suggère que le transfert de compétences des échecs au milieu scolaire n'opère pas.

Le problème des études antérieures

Dans son préambule, une étude anglaise rappelle les limites des études qui ont été réalisées par le passé et qui ont contribué à la construction du mythe. Tout d'abord, la plupart des recherches relatent des associations entre jouer aux échecs et les compétences scolaires. Ces études d'observations sont en proie à l'influence des facteurs de confusion mais également du biais de causalité inverse.

Autrement dit, on ne peut pas dire si ce sont spécifiquement les échecs qui améliorent les capacités scolaires, car un autre facteur pourrait être associé avec un bon niveau d'échec et des compétences scolaires élevées (le niveau socio-économique typiquement), ou si cela pourrait être les compétences scolaires élevées qui permettent de rendre un enfant meilleur aux échecs. Deuxièmement, la plupart des études ont été conduites avec des échantillons très faibles qui ne permettent pas de détecter correctement les différences statistiques entre les groupes.

Enfin, les études sont généralement conduites en contexte expérimental, avec des tests réalisés en fin d'expérience, ce qui diffère totalement d'un environnement éducatif et diminue la validité externe des études. Pour toutes ces raisons, les chercheurs jugent nécessaire de réaliser un essai randomisé à grande échelle, avec un échantillon suffisamment robuste, dans l'environnement de la salle de classe et de prendre comme critère de jugement les tests éducatifs classiques un an après l'intervention.

La pratique des échecs n'améliore pas les résultats scolaires - Photo © Nomad_Soul, Adobe Stock

La pratique des échecs n'améliore pas les résultats scolaires - Photo © Nomad_Soul, Adobe Stock

Jouer aux échecs n'améliore pas les résultats scolaires

L'étude est catégorique. Ni les résultats en mathématiques, en lecture ou encore en sciences se voient améliorés par l'apprentissage du jeu d'échecs. Comment expliquer que cette dernière vienne à l'encontre de la plupart des résultats antérieurs ? Les chercheurs suggèrent plusieurs pistes explicatives. La première est relative à la taille de l'échantillon. En effet, moins on intègre de personnes dans une étude, plus on est susceptible d'observer de fortes variations, ce qui va biaiser des indicateurs comme la moyenne et l'écart-type, cruciaux pour déterminer si un effet existe. Par conséquent, les résultats antérieurs étaient probablement des faux positifs ou encore une erreur de type 2 dans le jargon statistique.

La deuxième est relative à la temporalité du critère de jugement mesuré. Comme nous l'avons vu, dans les études antérieures, le test se fait juste après l'intervention tandis qu'ici, on regarde l'effet sur les évaluations une année après l'intervention. Aussi, l'étude des chercheurs s'est concentrée principalement sur des élèves scolarisés au sein d'établissement comptant un nombre conséquent d'élèves défavorisés, ce qui peut expliquer les résultats et conforte l'idée que la variable socio-économique joue un rôle majeur dans le lien mis en exergue par les anciennes études.

Quelles conclusions en tirer ?

Même si le jeu d'échecs n'améliore probablement pas les résultats scolaires de votre enfant, ce n'est pas une raison pour ne pas l'initier à cette pratique. En effet, d'autres paramètres peuvent être potentiellement favorisés par la pratique du jeu d'échecs. Aussi, le plaisir que l'on prend à jouer, comme les relations sociales que l'on tisse au sein d'un club, peut s'avérer positif sur le développement de votre enfant. Par conséquent, si votre enfant aime le jeu d'échecs et prend du plaisir à jouer, encouragez-le dans sa pratique sans vous attendre à un changement de paradigme concernant ces résultats scolaires.

CE QU'IL FAUT RETENIR

Des études antérieures entachées de biais méthodologiques laissent penser que la pratique du jeu d'échecs pouvait améliorer les résultats scolaires des enfants.

Une étude anglaise de 2017, plus robuste, vient contredire ces résultats. C'était probablement des faux positifs.

Même si le jeu d'échecs n'améliore pas les résultats scolaires, le plaisir que l'on prend à jouer peut avoir des retentissements positifs sur le développement de l'enfant, tout comme les liens sociaux que l'on crée par ce biais.

L'intégralité de cet article est à retrouver sur Futura Sciences sous la plume experte du journaliste scientifique Julien Hernandez.

Envie de progresser aux échecs avec nos cours en vidéo ?

Découvrez notre offre de formation aux échecs du niveau débutant au niveau du joueur de compétition, en ligne et en vidéo 👉 jouer-aux-echecs.com

Échecs & Stratégie
💡 Vous avez toujours voulu apprendre à jouer aux échecs de façon amusante à vos enfants ? Voici notre offre exclusive en 6 modules pédagogiques et 40 vidéos courtes et ludiques accompagnées d'exercices et de quiz. Pour les enfants à partir de 4 ans 👉 ICI

Renseignez-vous sur nos animations collectives en présentiel pour les salariés en entreprise. Au programme, organisation d'ateliers d'idéation, gestion de projet, apprentissage des techniques de co-construction et résolution de problèmes en collectif 👉 nos ateliers ludo-pédagogiques en entreprise

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Les exercices et solutions du jour

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Vladimir Akopian vs Vadim Zvjaginsev, Rijeka, 2010
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Vladimir Akopian vs Vadim Zvjaginsev, Rijeka, 2010

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Raj Tischbierek vs Endre Vegh, Budapest, 1983
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Raj Tischbierek vs Endre Vegh, Budapest, 1983

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Johnny Hector vs Jan Lind, Suède, 1985
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Johnny Hector vs Jan Lind, Suède, 1985

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Tf7+ Rd6 (et si 1...Re8 ou Rd8 2. g8=T# ou D#) 2. Ce4#

Échec et mat en 3 coups : 1. De5+ Rb4 2. Tb1+ Ra5 3. Dc3#

Échec et mat en 4 coups : 1. Tf8+ Dxf8 2. Dxe5+ Dg7 3. De8+ Dg8 4. Dxg8#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog.

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Nous vous invitons à déposer un commentaire ci-dessous. Merci.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales
2007-2022 © Echecs & Stratégie