Échecs et Stratégie: Il y a 50 ans, la Guerre froide sur un échiquier

lundi 11 juillet 2022

Il y a 50 ans, la Guerre froide sur un échiquier

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours en vidéo - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs et 3 exercices tactiques d'échecs avec les solutions sur des échiquiers dynamiques en bas de cet article.

🎁 Offre de l'été -20% sur le cours en vidéo sur l'ouverture italienne

Retransmis à 50 millions de téléspectateurs, ce « match du siècle » entre l'Américain Bobby Fischer et le Soviétique Boris Spassky se transforme en un duel Est-Ouest, ponctué par les frasques du « phénomène » Fischer.

A lire 👉 Bobby Fischer, le génie des échecs qui a sombré dans la folie

Le match du siècle, en 1972, entre l'Américain Bobby Fischer (de face) et le Soviétique Boris Spassky - Photo © Fédération islandaise des échecs

Le match du siècle, en 1972, entre l'Américain Bobby Fischer (de face) et le Soviétique Boris Spassky - Photo © Fédération islandaise des échecs

Eté 1972: la Guerre froide se joue sur un échiquier. Pendant deux mois, l'Américain Bobby Fischer et le Soviétique Boris Spassky, tenant du titre, s'affrontent au championnat du monde des échecs. Retransmis à 50 millions de téléspectateurs, ce "match du siècle" se transforme en un duel Est-Ouest.

Diamétralement opposés

D'un côté, Bobby Fischer, 29 ans, 8 fois champion des Etats-Unis. "Doté d'une énergie considérable et d'une farouche volonté de vaincre, il a remporté 101 victoires sur les 120 matches" des cinq dernières années, résume une dépêche de l'époque.

Né à Chicago en 1943, il grandit à Brooklyn. Sa sœur l'initie à 6 ans aux échecs. Il devient Grand Maître à 15 ans puis quitte l'école l'année suivante. Obstiné, ce "phénomène" n'a confiance qu'en lui-même. "Il compte très peu d'amis et ne souhaite pas s'en faire".

De l'autre côté de l'échiquier, Boris Spassky, 35 ans, un "homme de caractère diamétralement opposé", champion du monde depuis 1969. Journaliste de formation, il est marié et a deux enfants. Né à Léningrad en 1937, il est envoyé dans un orphelinat en Sibérie pendant le siège de la ville. Pur produit de l'école soviétique, il devient maître international à 16 ans, champion du monde junior à 19 ans puis Grand maître. "Modeste, bon vivant et affable, ses adversaires vantent son calme".

A lire aussi 👉 Le classement Elo aux échecsJouer une partie

Caprices et contretemps

Pour la première fois depuis 1946, la finale n'est pas soviétique. Fischer est le premier Américain à disputer le titre. Il faut trouver un terrain neutre: ce sera Reykjavik en Islande. Mais Fischer multiplie les caprices avant d'accepter. Il exige une rénovation complète du Palais des Sports: moquette neuve, climatisation bloquée à 22,5 degrés, isolation phonique, caméras ultra silencieuses ...

A la veille de la compétition, Fischer n'est toujours pas là, Spassky s'impatiente. Il faut un coup de téléphone de Henry Kissinger, conseiller de Nixon, pour que Fischer se décide. "Le 4 juillet, il apparaît fatigué à sa descente d'avion". L'après-midi, il se fait représenter à la cérémonie d'ouverture. Spassky exige des excuses. La compétition démarre le 11 juillet, avec 9 jours de retard.

Le scandale du siècle

Ce 11 juillet, Boris Spassky arrive "vivement applaudi" avec 20 minutes d'avance. Face à lui, la chaise de l'Américain est d'abord vide, mais Fischer finit par arriver: "il bouscule les photographes, se précipite vers Spassky, lui serre la main" et s'installe. Dans la salle pleine de 2.500 spectateurs, le "match du siècle" commence enfin. Les deux joueurs se testent. Au bout de 28 coups, on s'attend au nul. Puis Fischer commet deux maladresses incompréhensibles. Il perd au 56e coup.

Après cet échec, Fischer refuse public et caméra et ne se présente pas à la 2e partie. "Le public est déçu et exaspéré". Spassky l'emporte par forfait et prend de l'avance. La presse dénonce le "scandale du siècle". "Après avoir réclamé la suppression des caméras, Fischer exigera, comme il l'a déjà fait, qu'on vide les premiers rangs, et il finira par demander qu'on enlève Spassky", plaisante un grand maître.

Fischer a disparu. La 3e partie est programmée deux jours après. Kissinger se fend d'un nouvel appel: "s'il vous plaît, continuez le match". Le 16 juillet, la salle est comble mais la scène est vide: les deux adversaires jouent dans une petite salle attenante. Spassky a accepté les conditions de Fischer. Certains y voient un mauvais présage. De fait, Spassky perd. La 4e partie se solde par un nul, la 5e par un abandon du Russe. Les deux hommes sont maintenant à égalité.

6e et 13e parties: matches d'anthologie

Le 6e acte est un des parties les plus étudiées. Au 41e coup, Spassky déclare forfait. "Je suis fier de cette partie. C'est une de mes meilleures", confie Fischer à l'AFP. "Lorsque Spassky s'est joint à l'assistance pour applaudir ma victoire, j'ai pensé quel gentleman".

Fischer 1-0 Spassky, 6ème partie du championnat du monde 1972, Gambit Dame refusé, défense Tartacover, variante d'échange (D59)

Dès lors, Spassky ne remportera qu'une seule partie, le 11e. La 13e partie, "combat des dieux de l'échiquier" se solde par l'abandon de Spassky. "Il félicite Fischer, se rassoit et médite durant six minutes, le regard perdu sur l'échiquier".

Spassky 0-1 Fischer, 13ème partie du championnat du monde 1972, Défense Alekhine, variante moderne Alburt (B04)

Fischer se dirige vers la victoire. Indisposé, le Soviétique demande le report de la 14e. Puis il enchaîne sept nuls, et se trouve en grande difficulté à la 21e manche. Le 1er septembre, il renonce à reprendre la partie, ajournée la veille. L'Américain, qui dort encore, devient le 11e champion du monde des échecs. C'est la fin du règne des Soviétiques.

Dépression et disparition

Déchu, Spassky rentre à Moscou et sombre dans une dépression. Interdit de compétition, il est sous surveillance du KGB. Puis il se relève, épouse une Française en 1976 et s'installe à Paris.

Poignée de main entre l'Américain Bobby Fischer (d) et le Soviétique Boris Spassky, le 2 septembre 1992 en ex-Yougoslavie lors d'une partie d'échecs - Photo © AFP

Poignée de main entre l'Américain Bobby Fischer (d) et le Soviétique Boris Spassky, le 2 septembre 1992 en ex-Yougoslavie lors d'une partie d'échecs - Photo © AFP

Fischer, lui, ne disputera plus jamais de compétition officielle. En 1975, il refuse de défendre son titre face à Karpov et perd sa couronne. En 1992, il réapparaît pour un match revanche contre Spassky. Qu'il gagne. Complotiste, antisémite, il renonce à sa nationalité américaine pour échapper à une peine de prison au Japon. Naturalisé islandais, il y meurt le 17 janvier 2008 à 64 ans. 64, comme le nombre de cases de l'échiquier.

L'intégralité de cet article est à retrouver sur L'Orient du Jour sous la plume de Raphaëlle Picart.

Envie de progresser aux échecs avec nos cours en vidéo ?

Découvrez notre offre de formation aux échecs du niveau débutant au niveau du joueur de compétition, en ligne et en vidéo 👉 jouer-aux-echecs.com

Échecs & Stratégie
💡 Vous avez toujours voulu apprendre à jouer aux échecs de façon amusante à vos enfants ? Voici notre offre exclusive en 6 modules pédagogiques et 40 vidéos courtes et ludiques accompagnées d'exercices et de quiz. Pour les enfants à partir de 4 ans 👉 ICI

Renseignez-vous sur nos animations collectives en présentiel pour les salariés en entreprise. Au programme, organisation d'ateliers d'idéation, gestion de projet, apprentissage des techniques de co-construction et résolution de problèmes en collectif 👉 nos ateliers ludo-pédagogiques en entreprise

Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Les exercices et solutions du jour

Échec et mat en 2 coups

Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Alexei Shirov vs Dmitry Andreikin, Sotchi, 2008
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Alexei Shirov vs Dmitry Andreikin, Sotchi, 2008

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Daniel Campora vs Osman Palos, Tuzla, 1983
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Daniel Campora vs Osman Palos, Tuzla, 1983

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Tony Miles vs Ole Jakobsen, Esbjerg, 1984
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Tony Miles vs Ole Jakobsen, Esbjerg, 1984

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Dc6+ Rd8 2. Td6#

Échec et mat en 3 coups : 1. c6 b6 2. Dxc8+ Txc8 3. c7#

Échec et mat en 4 coups : 1. Cxe6+ Re7 2. Txg7+ Rxe6 3. Dg6+ Txe5 4. f4#

Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

Pack Enfant Débutant : 6 modules
Pack Adulte Débutant : 9 modules
Pack Adulte Confirmé : 15 e-books

N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog.

Retrouvez tous nos exercices quotidiens

Vous avez une idée qui nous aidera à nous améliorer ? Nous vous invitons à déposer un commentaire ci-dessous. Merci.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales
2007-2022 © Echecs & Stratégie