Echecs & Stratégie: Comment améliorer sa mémoire en jouant aux échecs ?

vendredi 5 août 2022

Comment améliorer sa mémoire en jouant aux échecs ?

Notre sélection de jeux/livres/logiciels - Cours en vidéo - Jeu en ligne


Découvrez chaque jour l'actualité des échecs 👀 3 nouveaux exercices avec leurs solutionsnos conseils pour progresser à votre rythme 🚀

A l’occasion des olympiades d’échecs 2022 à Chennai en Inde, soulignons l'importance d'avoir une bonne mémoire quand on est joueur d'échecs notamment pour la phase d’ouverture d’une partie et pour mémoriser les finales typiques.

Comment fonctionne la mémoire et comment bien apprendre sont les points abordés dans ce premier article. Si vous vous plaignez de votre capacité à vous souvenir des noms de vos collègues de travail ou des produits à acheter dans un supermarché, cet article pourrait bien vous aider.

Les résultats du tournoi mixte - Les résultats du tournoi féminin

Comment améliorer sa mémoire en jouant aux échecs ?

1 - Comment avoir une mémoire d’éléphant ?

Schématiquement, notre mémoire fonctionne en trois phases distinctes : l’encodage, le stockage et la restitution (ou récupération) des informations

L’encodage

L’encodage, c’est l’analyse consciente ou inconsciente de l’information en vue de son enregistrement. Cela consiste à donner un sens aux données à mémoriser. Plus ce sens comporte d’éléments et plus la restitution des données sera facilitée

Le stockage

Le stockage, c’est le processus actif de rétention et de maintien de l’information en mémoire long terme (MLT) sur une période plus ou moins longue. En fait il s’agit à ce niveau-là de consolider l’information pour la rendre moins vulnérable à l’oubli. Cette consolidation se fait de manière à la fois consciente et inconsciente.

La restitution

La restitution (ou récupération) des souvenirs, volontaire ou non, consiste de fait à copier temporairement une ou plusieurs données de la mémoire long terme dans la mémoire de travail pour une éventuelle utilisation. Elle est d’autant plus facilitée qu’un souvenir sera codé, élaboré, organisé, structuré. Exactement comme dans une bibliothèque ou le disque dur d’un ordinateur.

2 - Comment bien apprendre ?

Apprendre, à l’école, en fac, dans sa vie professionnelle, cela suppose de faire preuve d’attention soutenue afin de sélectionner les informations pertinentes à encoder et de concentration pour traiter les informations à retenir, les transférer et les maintenir en mémoire long terme. Cela peut se faire en bricolant, mais il y a des stratégies d’apprentissage nettement plus efficace.

L’écoute active (durant un cours, un exposé, une réunion…)

  • Revoir (visualiser) et répéter dans sa tête ce qui est dit ;
  • Associer ce qui est dit à ses connaissances antérieures (cela me fait penser à …) afin de créer des liens, « faire sens » au maximum ;
  • Redéfinir dans ses propres termes les mots-clés de l’exposé (mot, concepts, images) ;
  • Prendre des notes en utilisant un système ordonné (défini une fois pour toutes) de mise en page et des couleurs différentes pour pouvoir mieux les visualiser.
  • La lecture attentive (de cours, de livres, de mémos, de rapport…)

  • Se concentrer sur l’essentiel à retenir ;
  • Surligner les informations importantes (concepts, idées, chiffres, faits) pour les mettre en évidence ;
  • Annoter le texte en marge avec un ou des mots-clés ;
  • Faire un court résumé en le rédigeant avec ses propres mots, notamment si on a une mémoire scripturale ;
  • Synthétiser les informations essentielles dans un tableau synoptiques, un graphique, un schéma, notamment si on a une mémoire visuelle.
  • L’organisation des données (pour se préparer à un examen, un exposé, une réunion…)

  • Organiser les données à mémoriser sous forme d’unités d’informations ;
  • Représenter visuellement ces informations (tableau, graphique, schéma…) ;
  • Structurer l’information pour qu’elle soit encodée de façon facilement repérable (par exemple, relier chaque élément à retenir à une pièce de la maison) ;
  • La veille, relire ses notes et visuels, faire défiler mentalement ses idées, puis se mettre en situation (l’idéal : dans le lieu de sa prestation), imaginer son public er répéter son intervention de A à Z.
  • La mémorisation (étude, analyse de données…)

  • Associer les concepts abstraits à des exemples concrets et personnels ;
  • Répéter dans l’ordre et le désordre les listes (dates, chiffres…) à retenir ;
  • Faire des résumés dans ses propres pots des textes à apprendre ;
  • Visualiser autant que possible l’information, par exemple en créant des images mentales significatives pour soi ou en s’imaginant la restituer dans un contexte (examen, exposé…) ;
  • Associer autant que possible les nouvelles informations à des situations vécues (pour donner un sens « intime » aux connaissances) et à des connaissances antérieures ;
  • Se poser des questions (ne pas se contenter d’apprendre par cœur).

    La révision (de cours, de notes, de rapports…)

  • Faire un survol de l’ensemble (titre, sous-titres, chapitres…) avant de lire intégralement, les détails sont mieux mémorisés quand ils sont préalablement structurés ;
  • Se préoccuper de comprendre le sens de ce que l’on doit apprendre en identifiant les grandes idées et les liens entre elles ;
  • Enregistrer l’information de façons différentes, un utilisant plus d’un canal sensoriel. Par exemple, lire et répéter à haute voix les éléments clés du texte, en parler avec un proche ou lire et écrire, pu encore lire, écrire et dire…
  • Utiliser des astuces ou des moyens mnémotechniques (comme le fameux « Mais où est donc Ornicar ? », phrase mnémotechnique permettant de retenir les conjonctions de coordination en français) qui contribue à créer des liens qui facilite l’encodage.

    Pour en savoir plus : 7 manières pour améliorer sa mémoire

  • Retour aux Olympiades d'échecs de Chennai avec la ronde 7 sur les 11 prévues ce vendredi à 11h30, heure de Paris. A suivre aujourd'hui dans le mixte, le match France vs Pays-Bas emmené par Anish Giri, joueur d'échecs du Top 10 mondial et Namibie vs Monaco.

    Dans la section féminine, nous aurons un oeil attentif sur le match France vs Croatie très intéressant car nous attendons un rebond des joueuses tricolores après leur contre-performance en ronde 6 face au Pays-Bas. Par ailleurs, les Monégasques seront opposées au Lesotho.

    A lire aussi 👉 Débuter aux échecsJouer une partie

    👉 Le programme complet - La ronde 7 en LIVE à partir de 11h30

    Les 40 premiers échiquiers de la ronde 7 - Revoir la ronde 6

    Télécharger les parties du mixte - Les parties du féminin

    Les appariements par équipes du tournoi mixte / ronde 7

    Les appariements par échiquiers du tournoi mixte / ronde 7

    Les appariements par équipes du tournoi féminin / ronde 7

    Les appariements par échiquiers du tournoi féminin / ronde 7

    Pour en savoir plus : le site officiel des Olympiades 2022 de Chennai

    Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

    Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

    Les exercices et solutions du jour

    Échec et mat en 2 coups

    Les Blancs jouent et matent en 2 coups - Cristina Adela Foisor vs Maja Velickovski-Kostic, Belgrade, 2013
    Les Blancs jouent et matent en 2 coups
    Cristina Adela Foisor vs Maja Velickovski-Kostic, Belgrade, 2013

    Les échecs aident à développer des compétences analytiques

    A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

    Échec et mat en 3 coups

    Les Blancs jouent et matent en 3 coups - Nigel Short vs Jonathan Mestel, Swansea, 1987
    Les Blancs jouent et matent en 3 coups
    Nigel Short vs Jonathan Mestel, Swansea, 1987

    Les échecs apprennent à gérer la pression

    C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

    Échec et mat en 4 coups

    Les Blancs jouent et matent en 4 coups - Campbell vs D Spigel, USA, 1989
    Les Blancs jouent et matent en 4 coups
    Campbell vs D Spigel, USA, 1989

    Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

    Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

    Les solutions des 3 exercices tactiques

    Échec et mat en 2 coups : 1. Te8+ Rf7 (ou si 1...Txe8 2.Dxe8#) 2. T1e7#

    Échec et mat en 3 coups : 1. Txg6+ fxg6 2. Fxe6+ Tf7 3. Dg7#

    Échec et mat en 4 coups : 1. Fxg7+ Rxg7 2. Th7+ Rxh7 3. Df7+ Rh8 4. Th1#

    N'hésitez pas à partager ces exercices sur les réseaux sociaux avec vos amis. Vous pouvez également déposer vos suggestions en commentaire de ce blog.

    Retrouvez tous nos exercices quotidiens

    Envie d'apprendre à bien jouer aux échecs avec nos cours en vidéo ?

    Découvrez notre offre de formation aux échecs du niveau débutant au niveau du joueur de compétition, en ligne et en vidéo 👉 jouer-aux-echecs.com

    🌴 Promo de l'été -20% sur le cours en vidéo 👉 l'ouverture italienne

    Débutez et progressez aux échecs avec nos 3 PACKS de formation conçus par les grands-maîtres Anthony Wirig et Tigran Gharamian.

    Pack Enfant Débutant : 6 modules
    Pack Adulte Débutant : 9 modules 🌴 Offre de l'été -20%
    Pack Adulte Confirmé : 15 e-books
    Échecs & Stratégie

    💡 Vous avez toujours voulu apprendre à jouer aux échecs de façon amusante à vos enfants ? Voici notre offre exclusive en 6 modules pédagogiques et 40 vidéos courtes et ludiques accompagnées d'exercices et de quiz. Pour les enfants à partir de 4 ans 👉 ICI

    Renseignez-vous sur nos animations collectives en présentiel pour les salariés en entreprise. Au programme, organisation d'ateliers d'idéation, gestion de projet, apprentissage des techniques de co-construction et résolution de problèmes en collectif 👉 nos ateliers ludo-pédagogiques en entreprise

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire

    ✅ Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique ⭐ Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

    Xavier Tartacover (1887-1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

    Accueil - Atelier en Entreprise - Alzheimer - Podcast - A propos - Mentions légales
    2007-2022 © Echecs & Stratégie